En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 754.08 PTS
-0.95 %
4 765.0
-0.57 %
SBF 120 PTS
3 776.40
-0.94 %
DAX PTS
10 740.89
-0.29 %
Dowjones PTS
23 675.64
+0.35 %
6 491.52
+0.67 %
1.137
+0.00 %

Vallourec : vers un vaste plan social ?

| Boursier | 582 | 4.25 par 4 internautes

Vallourec retombe de 6,5% ce mercredi à 2,12 euros dans un volume toujours épais de plus de 3% du capital, alors que selon l'édition en ligne de...

Vallourec : vers un vaste plan social ?
Credits Vallourec

Vallourec retombe de 6,5% ce mercredi à 2,12 euros dans un volume toujours épais de plus de 3% du capital, alors que selon l'édition en ligne de 'Challenges', le groupe préparerait un vaste plan social en France et en Allemagne afin de faire face à ses échéances financières et de réduire drastiquement ses coûts. Près de 1.200 postes et trois sites du groupe seraient frappés l'année prochaine en France. La restructuration supposée concernerait les sites de Montbard (Côte d'Or), Saint Saulve et Aulnoye (Nord). Selon Challenges, le site de Düsseldorf en Allemagne serait lui aussi concerné, avec plus de 600 emplois potentiellement supprimés. Une porte-parole du groupe interrogée par Reuters, n'a pas commenté ces rumeurs.

Vallourec venait d'aligner deux séances de fort rebond en bourse, porté notamment hier par une note de Bank of America Merrill Lynch, qui avait rehaussé de 'conserver' à 'acheter' sa recommandation en balayant les craintes d'insolvabilité. Le titre avait été particulièrement chahuté durant les deux semaines passées, après les résultats décevants publiés le 15 novembre. Le groupe a vu sa notation abaissée par l'agence Standard & Poor's de 'B' à 'B-' lundi soir, assortie d'une perspective négative qui implique la possibilité d'une nouvelle dégradation. S&P a ajouté que la persistance d'un flux de trésorerie opérationnel disponible (FOCF) négatif continuait d'éroder la trésorerie de la société, la rendant dépendante de ses lignes de crédit bancaire, notamment à partir du deuxième trimestre 2019. L'agence n'excluait pas l'hypothèse d'une détérioration marquée de la situation de liquidité...

Vallourec a apporté dans la foulée des précisions, lundi soir, concernant sa situation de liquidité, jugée "solide" par le management. Le groupe disposait ainsi au 30 septembre 2018 de 769 millions d'euros de trésorerie et de 2,2 milliards d'euros de lignes de crédit bancaires à moyen et long terme confirmées et non tirées. A la même date, son endettement net était de 2,097 MdsE, dont une dette à court terme de 1,072 ME, incluant 264 ME de billets de trésorerie. Le ratio d'endettement retraité selon la définition des contrats bancaires ('covenant bancaire') était évalué à 71% au 30 septembre 2018, loin du plafond fixé à 100%. Sur la base de ses objectifs et des tendances actuelles macroéconomiques et de ses marchés, le groupe estime qu'il respecterait son 'covenant' bancaire à fin 2019.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
4 avis
Note moyenne : 4.25
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

Après prise en compte du résultat semestriel, les capitaux propres part du Groupe au 30 septembre 2018 sont positifs et s'élèvent à 1 ME...

Publié le 18/12/2018

Le paiement en numéraire et/ou la livraison des actions seront effectués à compter du 15 février 2019...

Publié le 18/12/2018

Claude Tempé quitte ses fonctions. Sylvestre Blavet lui succède...

Publié le 18/12/2018

Cet ensemble de sociétés vend aux grandes surfaces de bricolage et grandes surfaces alimentaires en France et en Espagne une gamme très complète de robinetterie pour les salles de bain et les…

Publié le 18/12/2018

Tikehau Capital et Bpifrance entrent au capital de GreenYellow, via une augmentation de capital de 150 ME...