En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 896.92 PTS
-
4 879.5
-0.19 %
SBF 120 PTS
3 892.27
-
DAX PTS
10 924.70
-
Dowjones PTS
24 597.38
+0.29 %
6 767.97
+0.00 %
1.136
+0.01 %

Vallourec se redresse en même temps que le pétrole

| Boursier | 487 | Aucun vote sur cette news

Le groupe a relevé ses objectifs annuels...

Vallourec se redresse en même temps que le pétrole
Credits Société Vallourec

En marge de ses revenus sur neuf mois, Vallourec a revu à la hausse sa cible de résultat brut d'exploitation pour l'exercice 2017 qui devrait désormais s'établir entre -30 et -10 ME, contre -44 ME et -94 ME précédemment. Une bonne nouvelle qui repose, en partie sur un climat un peu moins tendu sur le marché pétrolier. Du côté des analystes, les premières réactions sont tombées. Morgan Stanley a réitéré ce matin sa recommandation "surpondérer" et son objectif de cours de 11 euros sur le dossier, ce qui en fait toujours l'analyste le plus optimiste de la place sur le titre.

Pour sa part, AlphaValue recommande d'accumuler la valeur en visant 6 euros. L'analyste Fabrice Farigoule souligne que la nouvelle prévision implique un RBE du quatrième trimestre compris entre -20 et 0 ME, assez proche finalement du troisième trimestre. "C'est une bonne nouvelle dans la mesure où le troisième trimestre a marqué le rebond des marchés du groupe, c'est-à-dire principalement sur le segment pétrolier et gazier", explique le spécialiste, qui en profite pour ajouter que c'est là une confirmation, en dépit de ce que le management soutient, que Vallourec, comme son concurrent Tenaris, est fortement corrélé aux prix pétroliers. Le troisième trimestre a bénéficié d'un beau rebond du chiffre d'affaires, qui repose essentiellement sur les volumes, avec une production livrée en hausse de 76% en glissement annuel. L'impact réel est un peu moindre, car il faut intégrer Tianda, mais la performance mérite d'être soulignée. L'impact des prix est difficile à quantifier mais le management a évoqué une contraction de l'ordre de -9,3%. Le mix reste donc défavorable. La hausse des tarifs aux Etats-Unis a été compensée par la baisse de ceux de l'EMEA et du Brésil. Les perspectives dépeintes par la direction sont en ligne avec le scénario de l'analyste qui estime en effet que si les prix pétroliers restent sur leurs niveaux actuels, les majors pétrolières vont recommencer à investir, ce qui ne peut que profiter à Vallourec. "En deux mots, la tendance s'inverse enfin et, grâce à sa transformation en cours, Vallourec est en position d'accroître nettement sa rentabilité", poursuit Fabrice Farigoule, qui voit dans la zizanie actuelle au Moyen-Orient une cause possible de poursuite de la hausse des prix du baril.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

Onxeo examine toutes les voies de recours et de négociation possibles...

Publié le 13/12/2018

Le Conseil d'administration d'ARTEA (Code ISIN : FR0012185536/ Mnémonique : ARTE), réuni le 20 novembre 2018, a décidé la mise en oeuvre du programme de rachat…

Publié le 13/12/2018

Ivry, 13 décembre 2018   Information réglementée PUBLICATION DU NOMBRE D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL ET DU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE…

Publié le 13/12/2018

Au premier semestre, clos fin septembre, EuropaCorp a essuyé une perte nette, part du groupe de 88,9 millions d’euros contre - 70,6 millions d’euros, un an plus tôt. Le groupe a enregistré des…

Publié le 13/12/2018

Depuis le dernier trimestre 2017, début du partenariat entre le spécialiste du marketing point de vente MEDIA 6 et Lucibel, la collaboration entre les...