5 390.63 PTS
-1.10 %
5 400.00
-0.79 %
SBF 120 PTS
4 323.31
-1.01 %
DAX PTS
12 677.97
-1.22 %
Dowjones PTS
24 677.83
-1.24 %
7 190.30
-0.84 %
Nikkei PTS
22 278.48
-1.77 %

Vallourec rechute finalement de plus de 10%

| Boursier | 468 | Aucun vote sur cette news

La hausse du début de matinée n'a pas résisté très longtemps sur Vallourec, après la publication des résultats du troisième trimestre et le relèvement...

Vallourec rechute finalement de plus de 10%
Credits Vallourec

La hausse du début de matinée n'a pas résisté très longtemps sur Vallourec, après la publication des résultats du troisième trimestre et le relèvement des projections annuelles. La valeur perd même finalement plus de 10% en clôture, en recul de 10,2% à 4,58 euros, dans un marché qui est resté nerveux, enchaînant une 5ème séance consécutive dans le rouge sur le CAC40. L'action avait pourtant regagné du terrain récemment dans la perspective de résultats plus favorables que prévu...

Pas si vite ?

Parmi les voix dissonantes du jour, celle du Crédit Suisse à fait tâche, avec une recommandation à "sousperformance" inchangée et un cours cible réduit de 4,70 à 4,10 euros... "Même si j'avais relevé mes prévisions de résultats 2017 avant la publication des chiffres du troisième trimestre, il devient de plus en plus clair qu'il y a un manque de catalyseurs positifs pour les bénéfices en 2018", explique l'analyste.

En effet, même si le marché des tubes pétroliers (OCTG) s'est largement redressé aux États-Unis, la stagnation des cours du baril, du nombre de forages et par conséquent des prix ne permettront pas de maintenir la dynamique au premier semestre 2018, selon le spécialiste. Et comme le reste du monde n'est pas en phase de reprise... le broker reste persuadé qu'il y a un risque sur les cash-flows et que le renforcement du bilan aura à en souffrir. Le nouvel objectif de cours de 4,10 euros a été établi en utilisant un multiple de 19,2 fois le ratio EV/EBITDA 2018.

Climat un peu moins tendu

En marge de ses revenus sur 9 mois, Vallourec a pourtant revu à la hausse sa cible de résultat brut d'exploitation pour l'exercice 2017 qui devrait désormais s'établir entre -30 et -10 ME, contre -44 ME et -94 ME précédemment. Une bonne nouvelle qui repose, en partie sur un climat un peu moins tendu sur le marché pétrolier. Parmi les réactions plus favorables, Morgan Stanley a réitéré ce matin sa recommandation à "surpondérer" et son objectif de cours de 11 euros sur le dossier, ce qui en fait toujours l'analyste le plus optimiste de la place sur le titre !

Le troisième trimestre a bénéficié d'un rebond du chiffre d'affaires, qui repose essentiellement sur les volumes, avec une production livrée en hausse de 76% en glissement annuel... L'impact réel est un peu moindre, car il faut intégrer Tianda, mais la performance mérite d'être soulignée. L'impact des prix est difficile à quantifier mais le management a évoqué une contraction de l'ordre de -9,3%. Le mix reste donc défavorable. La hausse des tarifs aux Etats-Unis a été compensée par la baisse de ceux de l'EMEA et du Brésil.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/06/2018

Le loueur-développeur d'entrepôts Premium Argan annonce l'acquisition d'une base logistique frais sur la commune de Wissous (91), quelques jours après avoir acquis un entrepôt neuf loué à Samada…

Publié le 19/06/2018

Faurecia a signé le 15 juin dernier un accord d’Amendement et Extension (A&E) de sa ligne de Crédit Syndiqué de 1,2 milliard d’euros, initialement signée en décembre 2014 et déjà amendée…

Publié le 19/06/2018

GTT a reçu une commande du chantier sud-coréen Hyundai Heavy Industries pour la conception des cuves d'un nouveau méthanier de 174 000 m3 pour le compte de l'armateur grec Thenamaris. La livraison…

Publié le 19/06/2018

Ce nouvel accord étend la maturité de la ligne, non tirée à ce jour

Publié le 19/06/2018

Geci annonce la signature d'un partenariat avec la société israélienne CyberX pour répondre aux défis de la cybersécurité...