En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 786.17 PTS
-
4 792.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
3 809.47
-
DAX PTS
10 891.79
+0.33 %
Dowjones PTS
24 065.59
+0.65 %
6 669.64
+1.97 %
1.141
+0.04 %

Vallourec communique sa position sur le projet de reprise de l'aciérie Ascoval

| Boursier | 537 | Aucun vote sur cette news

Après que le Tribunal de Grande Instance de Strasbourg a décidé, le 29 janvier dernier, d'attribuer à Schmolz + Bickenbach l'ensemble des actifs...

Vallourec communique sa position sur le projet de reprise de l'aciérie Ascoval
Credits Vallourec

Après que le Tribunal de Grande Instance de Strasbourg a décidé, le 29 janvier dernier, d'attribuer à Schmolz + Bickenbach l'ensemble des actifs d'Ascometal, à l'exception de l'aciérie Ascoval, une période a été ouverte pour permettre à un éventuel repreneur de proposer une solution assurant un avenir pérenne à cette usine.

Dans ce cadre, le Groupe a été sollicité par Altifort pour subventionner à hauteur de 51 ME son offre de reprise d'Ascoval. Au terme de l'examen de cette demande, Vallourec a communiqué aux administrateurs judiciaires, en charge de la procédure, qu'il ne lui est pas possible d'accéder à cette demande. Cela serait en effet contraire à la préservation des intérêts du Groupe, dès lors que les demandes d'Altifort contraindraient Vallourec à acheter à cette société son acier à des prix de plus de 30% supérieurs à ses autres sources d'approvisionnement, mettant en péril les activités françaises et européennes du Groupe, alors qu'elles consentent depuis plusieurs années des efforts considérables dans un contexte de marché extrêmement difficile. Il en va de même pour les subventions d'investissement demandées par Altifort.

Au surplus, l'examen du plan de reprise montre que les besoins de financement du projet ont été largement sous-évalués et ne sont financés que pour une part minime par Altifort. Le reste du financement nécessaire, qui dépasse largement les sommes demandées à Vallourec, devait venir d'hypothétiques prêteurs et investisseurs.

"Vallourec est pleinement conscient du désarroi des salariés d'Ascoval face au risque d'arrêt de l'usine. Si tel devait être le cas, le Groupe, qui n'a pas ménagé ses efforts depuis près de deux ans pour favoriser la recherche d'une solution pérenne pour l'aciérie, se mobiliserait à nouveau pour favoriser leur reclassement, à hauteur des besoins et possibilités de ses activités installées en Hauts de France, en lien avec les autorités compétentes" conclut le groupe.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/01/2019

  JCDecaux remporte un nouveau contrat de mobilier urbain publicitaire analogique et digital pour 11 ans à Rotterdam     Paris, le 15 janvier 2019 - JCDecaux SA (Euronext…

Publié le 15/01/2019

Ce brevet renforce la propriété intellectuelle mondiale de Tedopi en immuno-oncologie...

Publié le 15/01/2019

Communiqué financier Tremblay-en-France, le 15 janvier 2019 Aéroports de Paris SA   Aéroports de Paris SA prend acte du refus d'homologation de ses tarifs de redevances…

Publié le 15/01/2019

Le groupe se prépare à accélérer son développement  et à déployer son offre pour l'Industrie 4.0   Paris, le 15 janvier 2019 - Lectra renforce son Comité…

Publié le 15/01/2019

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 167 886 006,48 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000 SAINT-ETIENNE 554 501 171 R.C.S.…