En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Vallourec bondit malgré S&P

| Boursier | 203 | 4 par 1 internautes

Après avoir flambé de 14% hier, Vallourec sera encore particulièrement surveillé ce mardi alors que l'actualité du spécialiste des tubes sans soudure...

Vallourec bondit malgré S&P
Credits Vallourec

Après avoir flambé de 14% hier, Vallourec sera encore particulièrement surveillé ce mardi alors que l'actualité du spécialiste des tubes sans soudure est particulièrement riche depuis quelques heures. Standard & Poor's a dégradé, hier soir, la note crédit du groupe de 'B' à 'B-' et a assorti sa nouvelle note d'une perspective 'négative', qui implique la possibilité d'une nouvelle dégradation.

Liquidité en question

L'agence de notation explique son choix par les résultats inférieurs à ses attentes publiés par la firme il y a 15 jours, soulignant que la persistance d'un flux de trésorerie opérationnel disponible négatif "continue d'éroder la trésorerie de la société, ce qui la rend dépendante de ses lignes de crédit bancaire, notamment à partir du deuxième trimestre 2019". S&P cite également parmi les raisons susceptibles de la conduire à une nouvelle dégradation, l'hypothèse d'une "détérioration marquée de la situation de liquidité" qui rendrait le groupe incapable de refinancer ses lignes de crédit bancaire ou le conduirait à rompre les conditions de celles-ci.

La direction se veut rassurante

Réagissant à cette annonce, Vallourec a, à nouveau, indiqué disposer d'une liquidité "solide" et s'est dit confiant dans sa capacité à respecter ses obligations envers ses banques l'an prochain.

BoAML passe à l'offensive

Du côté des analystes, Bank of America ML semble faire confiance au management puisque la banque vient de rehausser de 'conserver' à 'acheter' sa recommandation sur la valeur tout en portant son objectif de 3 à 5,2 euros. Le broker estime que le marché se trompe en estimant que le groupe fait face à un risque important d'insolvabilité. Selon lui, il n'y a pas de nécessité de modifier d'urgence la structure du capital car la liquidité semble suffisante. En valorisant le dossier par somme des parties, le titre devrait être près de deux fois supérieurs au cours actuel de l'action.

Eu égard à l'évolution du titre en ce début de séance à Paris, le marché semble se focaliser sur cette note de la banque américaine plutôt que sur la dégradation de S&P. Après 30 minutes d'échanges, Vallourec bondit de 6% à 2,1 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...