En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
-
Dowjones PTS
26 511.05
-0.18 %
7 713.49
+0.31 %
1.125
-0.06 %

Une récession mondiale est "hautement probable" en cas de désaccord Chine/USA

| Boursier | 256 | 4 par 1 internautes

Il est hautement probable que l'économie mondiale tombe en récession si les États-Unis et la Chine ne concluent pas un accord commercial dans les...

Une récession mondiale est "hautement probable" en cas de désaccord Chine/USA

Il est hautement probable que l'économie mondiale tombe en récession si les États-Unis et la Chine ne concluent pas un accord commercial dans les trois mois. Mark Zandi, économiste en chef de Moody's Analytics, n'y va pas par quatre chemins ! Sa prédiction se fonde sur le sentiment d'une " extraordinaire fragilité " du climat actuel des affaires, résultat de la longue lutte tarifaire entre les deux plus grandes économies du monde. "Le climat des affaires à travers le monde est extraordinairement fragile", a déclaré le spécialiste sur CNBC. Il a ajouté qu'une enquête menée récemment par Moody's a montré que la confiance des entreprises était à son plus bas niveau depuis la fin de la crise financière, il y a une décennie.

"Les entreprises sont vraiment sur les nerfs et je pense que c'est à cause de cette guerre commerciale. Et si ce n'est pas réglé dans les trois prochains mois, je pense qu'une récession mondiale est très probable", a déclaré M. Zand. "La différence entre une économie en expansion et une économie en récession, c'est simplement la foi - la foi que l'économie va s'en sortir. Et si vous perdez confiance, aucune banque centrale ne pourra la récupérer. C'est une récession".

L'expert met également en garde contre un Hard Brexit. "Si nous n'avons pas d'accord sur le Brexit... l'économie du Royaume-Uni et de l'UE sera certainement en récession, et j'estime que le reste de l'économie mondiale ne sera pas trop loin derrière. Je pense donc que ce sera aussi un vrai problème".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/04/2019

Communiqué de Presse Amundi - Déclaration de transactions sur actions propres Période du 15 au 18 avril 2019       Paris, le 19 avril 2019       Conformément à la…

Publié le 19/04/2019

Crédit Agricole Assurances annonce aujourd'hui la publication de son rapport sur la solvabilité et la situation financière. Depuis l'entrée en vigueur de Solvabilité 2 au…

Publié le 19/04/2019

Les six plus grandes banques américaines ont affiché des bénéfices supérieurs aux attentes des analystes pour le premier trimestre. En revanche les revenus sont ressortis inférieurs au consensus…

Publié le 18/04/2019

Le dividende sera détaché de l'action le 14 mai...

Publié le 18/04/2019

Groupe ADP vient d'inaugurer, le bâtiment de jonction de l'aéroport Paris-Orly, ORLY 3, en présence du Premier ministre Edouard Philippe, de la...