5 390.63 PTS
-
5 411.00
-0.59 %
SBF 120 PTS
4 323.31
-
DAX PTS
12 677.97
-1.22 %
Dowjones PTS
24 700.21
-1.15 %
7 228.04
-0.32 %
Nikkei PTS
22 299.97
+0.10 %

Un gros mois d'août pour l'automobile en France

| Boursier | 348 | Aucun vote sur cette news

Peugeot et Renault font mieux que la moyenne...

Un gros mois d'août pour l'automobile en France
Credits Reuters

La vigueur du marché automobile français ne s'est pas démentie au cours du mois d'août, une période traditionnellement calme pour les transactions dans le secteur. Le Comité des constructeurs français d'automobiles a annoncé ce matin que 130.820 véhicules légers neufs (voitures particulières et utilitaires légers) ont été immatriculés lors du mois écoulé, soit une progression de 10,48% par rapport au même mois de 2016. La croissance atteint 9,42% sur les voitures particulières et 15,65% sur les utilitaires légers. Il s'agit de données brutes, mais les deux mois comptaient un nombre identique de jours travaillés (22 en l'occurrence). Sur les huit premiers mois de l'année, c'est-à-dire de janvier à août, les immatriculations de véhicules légers ont atteint 1.675.545 unités en France, en hausse de 4,84%, dont une progression de 4,25% pour les voitures particulières et de 7,80% pour les utilitaires légers. La base de comparaison est légèrement défavorable au millésime 2017, avec 167 jours ouvrés contre 168 jours sur la même période en 2016.

En août, PSA a enregistré une croissance de ses immatriculations de véhicules légers (VP et VUL) de 11,27%, avec +14,4% chez Peugeot, +8% pour Citroën et -5,9% pour DS. Chez Renault, la croissance a atteint 11,67% sur la période, dont une hausse de 9% pour la marque au losange elle-même et de 21% pour Dacia. Chez les groupes étrangers, Nissan (+33%) et Toyota (+16,6%) se distinguent en hausse, tandis que BMW (+1,4%), Ford (+2,5%) ou Audi (-2,4%) sont sous la moyenne.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/06/2018

Le prix de souscription des actions nouvelles est de 5,1 euros par action...

Publié le 19/06/2018

verture aux Etats-Unis ABID vise 5,55 euros par action...

Publié le 19/06/2018

Le produit net de l'augmentation de capital permettra de financer une partie de l'acquisition d'un portefeuille de 14 hôtels...

Publié le 19/06/2018

U10 va être transféré sur Euronext Growth...

Publié le 19/06/2018

Plan mondial d'actionnariat salarié 'Link 2018'...