En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 838.56 PTS
-1.19 %
4 839.0
-1.02 %
SBF 120 PTS
3 850.88
-1.06 %
DAX PTS
10 785.22
-1.28 %
Dowjones PTS
24 597.38
+0.29 %
6 767.97
+0.00 %
1.131
-0.39 %

Un baril de pétrole à 100$ n'est pas une bonne nouvelle pour le patron de Total

| Boursier | 2093 | 4.71 par 7 internautes

Aussi étonnant que cela puisse paraître, Total ne se réjouit pas d'un baril de pétrole à 100 dollars...

Un baril de pétrole à 100$ n'est pas une bonne nouvelle pour le patron de Total
Credits Reuters

Aussi étonnant que cela puisse paraître, Total ne se réjouit pas d'un baril de pétrole à 100 dollars. Alors que la major pétrolière anticipe, comme un grand nombre d'acteurs, un baril de brut à 100$ à un horizon plus ou moins proche, Patrick Pouyanne, le patron de Total ne se satisfait pas de cette situation. "Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne nouvelle" pour l'économie mondiale, déclare le dirigeant dans une interview accordée à 'Bloomberg TV'. "Même pour l'industrie pétrolière, parce que vous savez que lorsque le prix est trop élevé, vous ouvrez la porte à vos concurrents et la demande diminuera".

Pour la première fois depuis près de quatre ans, le Brent a franchi la barre des 80$, dopé par une demande toujours soutenue et les perturbations qui affectent la production mondiale (sanctions américaines contre l'Iran, problèmes au Venezuela...).

Alors que le président Trump appelle depuis plusieurs semaines l'Opep à relever sa production pour combler le déficit d'exploitation actuel, Patrick Pouyanne affirme que toute aide éventuelle du cartel, Arabie saoudite en tête, prendra du temps. "Dans notre secteur, vous n'appuyez pas sur un bouton et le pétrole coule immédiatement... C'est plus complexe que ça, alors ça prend du temps".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
7 avis
Note moyenne : 4.71
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Communiqué de presse 14 décembre 2018 - N° 29   SCOR apporte son soutien à la science actuarielle avec l'attribution des prix de l'actuariat dans sept pays en 2018   En…

Publié le 14/12/2018

Elle était inespérée, mais elle est intervenue Theresa May a obtenu la confiance de 200 députés et sauvé sa tête hier lors du vote de...

Publié le 14/12/2018

Sensorion prend 6,2% à 1,14 euro dans un volume de 0,6% du capital ce vendredi, le groupe ayant annoncé l'atteinte du critère principal de tolérance...

Publié le 14/12/2018

La faiblesse du cours de bourse de Rexel, qui vient de perdre près du tiers de sa valeur en six mois et la moitié en cinq ans, attire l'intérêt...

Publié le 14/12/2018

Le chinois CGN et le français EDF annoncent que l'unité numéro 1 de la centrale nucléaire de Taishan (Chine) est devenue le premier EPR au monde à entrer en exploitation commerciale. Ce jalon…