En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 506.85 PTS
+1.44 %
4 529.00
+1.97 %
SBF 120 PTS
3 557.79
+1.67 %
DAX PTS
10 564.74
-
Dow Jones PTS
23 719.37
+1.22 %
8 238.53
+0. %

Umocore chute après les annonces

| Boursier | 181 | Aucun vote sur cette news

Umicor chute de plus de 8% ce jeudi à 31 euros, alors que le groupe explique mettre tout en oeuvre pour maintenir la bonne santé de ses employés,...

Umocore chute après les annonces
Credits Reuters

Umicor chute de plus de 8% ce jeudi à 31 euros, alors que le groupe explique mettre tout en oeuvre pour maintenir la bonne santé de ses employés, garantir des conditions de travail sûres et préserver ses liquidités face à la crise du coronavirus. "Ces dernières semaines, le récent coronavirus (COVID-19) s'est transformé en pandémie, touchant gravement les personnes, la société au sens large, et les industries à l'échelle mondiale. En réponse à l'épidémie du COVID-19, Umicore a mis en place des plans de continuité des activités et pris des mesures de précaution pour maintenir la bonne santé de ses employés, garantir des conditions de travail sûres et préserver ses liquidités".

La priorité d'Umicore est la santé et la sécurité de ses employés. Depuis le Nouvel An lunaire, Umicore a mis en place des mesures d'hygiène strictes ainsi que d'autres mesures de précaution, telles que le télétravail et la distanciation sociale, dans toutes ses usines en Asie, et ensuite dans le reste du monde, conformément aux recommandations et directives des différents gouvernements et de l'Organisation Mondiale de la Santé, pour protéger la santé et le bien-être de ses employés et aider à contenir la propagation du virus...

Impact du COVID-19 sur les opérations d'Umicore

Bien que les activités d'Umicore aient connu une bonne performance en début d'année, la propagation du virus a entraîné un fort ralentissement des activités des catalyseurs automobiles et dans les activités de matériaux pour batteries en Asie au moment des vacances liées au Nouvel An lunaire et dans les semaines qui ont suivi. La demande et les niveaux de production pour les catalyseurs automobiles et les matériaux pour batteries en Asie amorcent à présent un redressement. Cependant, la contagion du virus s'est propagée au reste du monde, obligeant l'industrie automobile à fermer la plupart de ses chaînes de montage en dehors de l'Asie, souvent pour une période indéterminée.
Umicore ferme provisoirement la plupart de sa capacité de production de catalyseurs en dehors de l'Asie, en attendant le redémarrage de la production des constructeurs automobiles, et a recourt à du chômage temporaire le cas échéant. Umicore a ajusté l'approvisionnement en matières premières en conséquence, et réduit d'autres coûts.

L'usine d'Hoboken, ainsi que la majorité des autres usines de recyclage d'Umicore, poursuit ses activités.

En réponse à un tel changement de contexte, Umicore retarde également certains programmes de dépenses d'investissements.

Une structure de financement solide est en place

Umicore dispose d'un bilan financier solide et de liquidités suffisantes, avec 1 milliard d'euros de trésorerie disponible immédiatement, dont environ la moitié est en espèces au bilan et l'autre moitié correspond à la partie inutilisée de ses prêts syndiqués engagés. De plus, Umicore dispose de plus de 0,5 milliard d'euros de lignes de crédit inutilisées et non engagées avec ses banques de relation principales.

En plus de ses liquidités importantes, Umicore dispose d'une structure d'endettement bien équilibrée, sans échéance importante avant 2023, et d'une marge de manoeuvre conséquente par rapport à ses covenants en matière de crédit. Ces dernières années, elle a levé 1,1 milliard d'euros de dette moyen et long terme sous la forme de placement privé à taux fixe avec un profil d'échéance étalé entre 2023 et 2031. Ses deux prêts syndiqués, provenant d'un total de douze banques, expirent en 2022 et 2025.

Décision de réduire le dividende relatif à l'année 2019

Par prudence, et compte tenu de la situation extrêmement imprévisible au niveau mondial, le Conseil d'administration d'Umicore a décidé de proposer un dividende de 0,375 euro par action pour l'année 2019. Cette proposition remplace la proposition initiale faite le 7 février 2020 de 0,75 euro par action, et correspond au montant de l'acompte sur dividende qui a déjà été versé le 27 août 2019. Cette décision doit être considérée comme une manière pour la direction et le Conseil d'administration d'Umicore de répartir les efforts à consentir entre les différentes parties prenantes. Umicore évaluera le montant approprié à rendre aux actionnaires en 2020 une fois qu'il y aura plus de clarté sur le plein effet du COVID-19.

Retrait des perspectives pour l'année 2020 données en février 2020

Les résultats des deux premiers mois de l'année 2020 étaient bien au-dessus de l'année précédente...
Néanmoins, l'ampleur et la durée de l'impact du COVID-19 sont actuellement très incertaines, et la situation évolue rapidement, de nombreux clients du secteur automobile fermant leurs activités pour une période indéterminée. Il n'est dès lors pas possible aujourd'hui de prévoir son plein effet sur le secteur automobile ni sur les activités d'Umicore. Umicore retire donc les perspectives données le 7 février 2020, qui prévoyaient une croissance des revenus et des bénéfices pour l'année 2020, car elles s'appuyaient sur une hypothèse stipulant que le virus n'aurait pas d'effet prolongé ou important sur l'économie en 2020.

Umicore suit la situation de près et continuera d'intervenir si nécessaire pour aider à protéger son personnel et à contenir la propagation de la pandémie, tout en ajustant ses opérations et en préservant ses flux de trésorerie. Umicore actualisera les informations au moment de son assemblée générale annuelle qui se tiendra le 30 avril 2020.

Marc Grynberg, CEO d'Umicore a commenté: "La pandémie entraîne des défis sans précédent pour nous tous, et mes pensées vont en premier lieu aux personnes qui sont les plus durement touchées en ces temps difficiles. Aujourd'hui plus que jamais, notre priorité absolue est la santé et le bien-être de tous les employés d'Umicore. En parallèle, nous prenons les mesures de précaution nécessaires qui devraient nous aider à traverser cette période d'incertitude sans compromettre le succès à long terme de notre stratégie. Cette crise ne change en rien la nécessité d'évoluer vers un monde plus durable. Les capacités technologiques d'Umicore à cet égard sont plus pertinentes que jamais, et nous restons confiants que, lorsque cette crise sera finalement surmontée, notre entreprise reprendra sa trajectoire de croissance supérieure. Enfin, je tiens à exprimer ma profonde gratitude envers le dévouement de nos collègues ainsi qu'à tous ceux qui luttent en première ligne contre cette pandémie."

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/04/2020

ADOCIALa biotech publiera son chiffre d'affaires du premier trimestreAIRBUSAfin de préserver ses liquidités dans un contexte de crise du Covid-19, easyJet s'est entendu avec Airbus pour obtenir le…

Publié le 09/04/2020

Gaussin annonce un nouveau contrat avec la société PRB (Produits de Revêtement du Bâtiment) pour la fourniture d'une solution clé en main de transport...

Publié le 09/04/2020

Oncodesign a publié un résultat net consolidé 2019 de 1,62 million d'euros, après une perte de 3,15 millions en 2018. Le groupe retrouve ainsi l'équilibre financier un an avant son objectif. Les…

Publié le 09/04/2020

PSB Industries a réalisé sur le premier trimestre un chiffre d'affaires de 63,3 ME, en retrait de 11,2% à taux de change et périmètre constants...

Publié le 09/04/2020

Implanet, société de technologies médicales spécialisée dans les implants vertébraux et les implants de chirurgies du genou, informe ses actionnaires...