En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-
5 387.50
-0.16 %
SBF 120 PTS
4 320.54
+0.00 %
DAX PTS
12 561.42
-
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
+0.00 %
1.172
+0.04 %

Umalis a des vues sur Freelance.com, qui prend acte

| Boursier | 524 | 3 par 2 internautes

Le PDG d'Umalis prend position...

Umalis a des vues sur Freelance.com, qui prend acte
Credits Reuters

Le PDG d'Umalis Christian Person a fait part de son intention de racheter, à terme Freelance.com. "Nous allons monter progressivement dans le capital de freelance.com, qui comprend également la société de portage salarial Ad'Missions, afin de constituer un leader mondial français du freelancing et du matching de plus de 150 ME de chiffre d'affaires annuel", a-t-il annoncé dans un communiqué, en précisant "notre objectif à terme est d'en prendre le contrôle". Une entrée en matière pour le moins étonnante. Freelance.com pèse 55,5 millions d'euros en bourse (Euronext Growth, ex-Alternext), face aux 7,1 ME d'Umalis (Euronext Access, ex-Marché Libre).

Freelance surpris mais à l'écoute

"Nous sommes surpris", a déclaré à Boursier.com le directeur général de Freelance.com, Claude Tempé, qui n'a jamais eu de contact avec Umalis ni avec son PDG. "Surpris mais flatté", précise le dirigeant, qui y voit là une forme de reconnaissance du potentiel du marché sur lequel évolue son entreprise et qui ne manque pas de glisser que cela prouve aussi sans doute qu'elle est sous-cotée en bourse. Pour autant, Claude Tempé se dit prêt à écouter toute proposition, même s'il n'est pas précisément dans les projets de Freelance.com de se vendre. Au contraire même puisqu'elle est "plutôt dans une optique de croissance externe". Umalis lui paraît être une structure encore un peu petite, mais il ne ferme aucune porte si la société de Christian Person avait les moyens de ses ambitions, par exemple avec l'appui d'un investisseur. Aucun contact n'avait donc eu lieu entre les deux entreprises avant le communiqué diffusé par le PDG d'Umalis.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2018

Atos a dévoilé hier soir son projet d'acquisition de Syntel pour 3,4 milliards de dollars, soit 41 dollars par action, entièrement payables en numéraire. Ce prix représente une prime d'environ…

Publié le 23/07/2018

Worldline, leader européen dans le secteur des paiements et des services transactionnels annonce aujourd'hui ses résultats pour le premier semestre...