5 399.09 PTS
-
5 408.00
+0.45 %
SBF 120 PTS
4 303.54
-
DAX PTS
13 153.70
-
Dowjones PTS
24 329.16
+0.49 %
6 344.57
+0.45 %
Nikkei PTS
22 855.70
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ubisoft, ça va bouger

| Boursier | 252 | Aucun vote sur cette news

Le titre flirte avec les 65 euros...

Ubisoft, ça va bouger
Credits Ubisoft

Les records s'enchaînent sur Ubisoft en bourse. Le titre a signé un plus haut à 64,92 euros en matinée, sur un gain de plus de 2%. La capitalisation approche désormais les 7,5 milliards d'euros. C'est la neuvième séance consécutive de hausse pour le titre. Ce ne sont pas tant les performances financières de la société que les à-côtés qui dopent actuellement les cours. Non que la société démérite côté finances, bien au contraire. Mais plutôt parce que le compteur tourne concernant la participation de Vivendi au capital. Le groupe de Vincent Bolloré avait fait irruption dans le tour de table en annonçant le 14 octobre 2015 détenir 6,6% du capital. Une semaine plus tard, le cap des 10% était franchi, puis celui des 15% en février 2016. L'actionnaire possédait dernièrement 26,3% du capital et un peu mois de 24,5% des droits de vote. Par le jeu des droits de vote double obtenus deux ans après l'acquisition des actions, Vivendi devrait théoriquement atteindre le cap des 30% des droits de vote d'Ubisoft, synonyme d'OPA obligatoire, autour de la fin du mois. A partir de là, les investisseurs rentrent dans le flou, mais un flou positif.

Vivendi a l'embarras du choix. L'actionnaire pourrait effectivement lancer une OPA, mais ce scénario n'a pas les faveurs des analystes : après tout, les OPA hostiles peuvent être dévastatrices dans ce secteur et il aurait été plus judicieux de le faire il y a plusieurs mois pour réduire l'addition. Il pourrait aussi vendre quelques actions ou passer des titres au porteur pour leur faire perdre leurs droits de vote double. Voire céder sa participation en trouvant un moyen de reclassement qui lui permettrait de préserver une plus-value latente de haut niveau. L'investissement a un prix de revient unitaire de 26,10 euros. Cela signifie que Vivendi a payé 796 ME pour sa position dans Ubi. La valeur de marché actuelle des actions est de 1,93 MdE, soit une plus-value potentielle qui dépasse désormais 1,1 MdE.

La semaine dernière, Ubisoft a voulu montrer au marché et à son principal actionnaire que la société a toute confiance en ses perspectives, en annonçant un programme de rachat d'actions portant sur 3,5% du capital d'ici la fin de l'année. Cela contribue, aussi, à l'atteinte des nouveaux records.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/12/2017

Le gouvernement aurait sélectionné la banque américaine Bank of America-Merrill Lynch pour préparer une cession de titres Aéroports de Paris, selon le site internet du 'Figaro'.

Publié le 08/12/2017

Ces nouvelles cessions s'ajoutent aux 949 ME (601 ME pdg) de ventes déjà sécurisées depuis le début de l'année...

Publié le 08/12/2017

Un communiqué du 13 octobre avait annoncé le dépôt d'une plainte par Colas Rail...

Publié le 08/12/2017

La journée a permis également de mettre en avant l'intense activité des équipes d'Eurazeo ces derniers mois en matière d'investissement et de recherche de croissance...

Publié le 08/12/2017

Genfit réalise un apport complémentaire de 250 kE au contrat de liquidité...

CONTENUS SPONSORISÉS