En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 832.04 PTS
-0.45 %
4 846.5
+0.01 %
SBF 120 PTS
3 857.72
+0.00 %
DAX PTS
10 865.77
-
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
+0.00 %
1.131
+0.11 %

Trigano, malmené après le rachat de son concurrent Hymer

| Boursier | 808 | 3 par 1 internautes

L'allemand va être repris par le géant américain Thor

Trigano, malmené après le rachat de son concurrent Hymer
Credits Trigano

Trigano chute de 7,7% à 117,50 euros ce mercredi à la mi-journée à la Bourse de Paris, en queue de peloton au sein du SRD. La pression vendeuse sur le titre est à mettre en perspective avec l'actualité sectorielle, dominée par l'annonce d'un rapprochement entre deux concurrents du français. Hymer, second acteur européen derrière Trigano (29% de parts de marché sur le vieux continent), va être racheté par Thor Industries, premier constructeur américain. Cette fusion inquiète légitimement les opérateurs, alors qu'Hymer, en perte de vitesse, devrait bénéficier des capacités d'investissement de sa nouvelle maison mère.

Hymer, un poids lourd du secteur

Fondé en 1923, l'allemand Hymer produit les camping-cars du même nom et exploite aussi les marques Bürstner, Dethleffs, Laika, Carado, Sunlight, Niesmann & Bischoff... Son chiffre d'affaires s'est élevé à 2,59 milliards d'euros sur l'exercice fiscal 2016/2017, pour 55.000 véhicules vendus. Son effectif se compose de 7.300 salariés tandis que l'outil de production est composé de six usines en Allemagne et de sites au Royaume-Uni, en Italie et au Canada.

Barrières à l'entrée

Si, pour Thor Industries, ce rachat s'inscrit dans une logique de diversification géographique de ses revenus (9% de ses ventes seulement sont réalisées hors des Etats-Unis, les observateurs soulignent la spécificité du marché européen que ce soit en termes de produits ou d'homologation des chassis. "Peu de changements stratégiques en Europe sont à prévoir pour le moment", confirme le bureau d'analyse Portzamparc, qui reste à "acheter" sur Trigano en visant 175 euros, soit un potentiel de revalorisation de près de 50%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/12/2018

La Bourse de Paris a de nouveau plié après une série de statistiques économiques qui marquent un ralentissement.

Publié le 17/12/2018

Valneva annoncé aujourd'hui l'initiation de la Phase 2 du développement clinique de son candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15.LEXIQUE Essais cliniques (Phases I, II, III)Phase I : test de…

Publié le 17/12/2018

Genfit a annoncé aujourd'hui que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) a formulé une nouvelle recommandation positive pour la poursuite de l'essai clinique de Phase 3 Resolve-It évaluant…

Publié le 17/12/2018

Comme annoncé le 11 décembre dernier, Vivendi a écrit au Conseil d’administration de Telecom Italia pour lui demander de convoquer, dans les meilleurs délais, une assemblée générale des…

Publié le 17/12/2018

Le groupe Caisse des Dépôts a décidé de simplifier la structure de détention de sa participation dans Euronext en transférant la participation de 3% du capital d’Euronext détenue par…