5 264.87 PTS
-0.47 %
5 264.5
-0.43 %
SBF 120 PTS
4 223.30
-0.38 %
DAX PTS
12 387.30
-0.81 %
Dowjones PTS
24 964.75
-1.01 %
6 779.69
+0.00 %
Nikkei PTS
21 970.81
+0.21 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Transgene : des résultats précliniques favorables pour sa nouvelle génération de virus oncolytiques armés

| Boursier | 193 | Aucun vote sur cette news

Publication des données dans Cancer Research

Transgene : des résultats précliniques favorables pour sa nouvelle génération de virus oncolytiques armés

Le laboratoire biopharmaceutique Transgene annonce la parution dans Cancer Research de nouvelles données précliniques prometteuses portant sur la nouvelle génération de virus oncolytiques armés, issus de la plateforme de Transgene. La publication présente les résultats précliniques obtenus avec un vaccinia virus modifié pour exprimer le gène Fcu1, conçu pour transformer la flucytosine (5-FC), un précurseur non-cytotoxique du 5-FU, en 5-FU, une chimiothérapie couramment utilisée.

Ces données renforcent le dossier préclinique de TG6002, premier virus oncolytique de nouvelle génération de Transgene à entrer en clinique. TG6002 sera évalué dans les mois à venir chez des patients atteints de glioblastome récurrent.

Les éléments clés de l'article, intitulé " Immune checkpoint blockade, immunogenic chemotherapy or IFN-a blockade boost the local and abscopal effects of oncolytic virotherapy ", sont les suivants :

- Ce virus oncolytique multifonctionnel de nouvelle génération a démontré sa capacité à induire une réponse complète dans la tumeur primaire ainsi qu'un effet à distance sur les métastases par médiation immunitaire ;

- Il induit une mort immunogène des cellules tumorales et une réponse immunitaire systémique. Cette réponse est caractérisée par une augmentation de l'infiltration des lymphocytes T cytotoxiques CD8+, en particulier ceux exprimant PD-1, ainsi qu'une diminution du nombre de lymphocytes T régulateurs dans la tumeur ;

- L'activité thérapeutique de cette nouvelle génération de virus oncolytique est augmentée en combinaison avec soit de la chimiothérapie, soit un inhibiteur de points de contrôle immunitaire (ICI) de type anticorps anti-PD-1 ou anti-CTLA-4.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2018

L'offre est libellée à 0,20 euro par action...

Publié le 21/02/2018

Une recapitalisation pourrait s'imposer

Publié le 21/02/2018

Lloyds Banking (+1,92% à 69,15 pence) affiche l’une des plus fortes hausses de l’indice FTSE 100, le plan stratégique faisant passer à l’arrière-plan des résultats inférieurs aux attentes.…

Publié le 21/02/2018

L'AMF répond favorablement à la demande de Premier Investissement

Publié le 21/02/2018

Le groupe a élargi sa palette par des acquisitions...

CONTENUS SPONSORISÉS