Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 749.50 PTS
+0.95 %
6 753.00
+1.07 %
SBF 120 PTS
5 283.98
+0.96 %
DAX PTS
15 564.27
+0.59 %
Dow Jones PTS
35 603.08
-0.02 %
15 489.59
+0. %
1.164
+0.17 %

TotalEnergies : la 'crise du gaz' pourrait durer tout l'hiver selon Patrick Pouyanne

| Boursier | 782 | 4.14 par 7 internautes

La crise du gaz qui touche actuellement l'Europe devrait durer tout l'hiver selon Patrick Pouyanne, le directeur général de TotalEnergies...

TotalEnergies : la 'crise du gaz' pourrait durer tout l'hiver selon Patrick Pouyanne
Credits Reuters

La crise du gaz qui touche actuellement l'Europe devrait durer tout l'hiver selon Patrick Pouyanne, le PDG de TotalEnergies. "Il y a de fortes chances qu'elle passe l'hiver", a déclaré le patron du géant français de l'énergie à propos de la crise, dans une interview accordée à 'Bloomberg Television'. "C'est aussi la preuve que le gaz a un rôle à jouer dans la transition énergétique".

Patrick Pouyanne explique l'envolée actuelle des prix de l'énergie par des stocks moins importants que d'habitude au début de l'automne, tandis que la demande chinoise augmente. La pénurie de gaz sur le continent a déjà entraîné une série de faillites d'entreprises sur le marché de l'électricité au Royaume-Uni et a poussé de grands producteurs de produits chimiques tels que BASF à réduire leur production en raison de l'envolée des coûts des matières premières. La crise survient également au moment où l'Union européenne cherche à convaincre les gouvernements de la région et d'ailleurs d'accélérer leur abandon des combustibles fossiles pour lutter contre le réchauffement de la planète, souligne l'agence.

Pour M.Pouyanne, la crise justifie la nouvelle stratégie de TotalEnergies, qui consiste à investir davantage dans le gaz naturel liquéfié, l'énergie éolienne et solaire et les carburants renouvelables. La compagnie estime que la demande mondiale de pétrole atteindra un plateau au cours de la présente décennie avant de reculer par la suite, grâce à l'électrification massive des transports, des processus de fabrication et du chauffage. "Nous essayons de trouver le bon équilibre", a déclaré le dirigeant. "Nous serons en mesure, d'une part, de construire une branche électricité renouvelable très forte" et, d'autre part, "de maintenir un rendement assez attractif pour les actionnaires provenant de nos activités pétrolières et gazières".

Interrogé sur l'opportunité pour l'entreprise d'accélérer sa diversification avec l'acquisition d'un grand groupe 'utility' ou d'un grand producteur d'énergie propre, le PDG a répondu qu'il ne pensait pas qu'une "fusion transformationnelle" fonctionnerait, ajoutant que "ces types d'actifs sont extrêmement coûteux".

Alors que les grands dirigeants se préparent à se réunir au sommet mondial sur le climat COP26 à Glasgow le mois prochain, la priorité devrait être de cesser de financer les centrales électriques au charbon, de mettre un terme à la déforestation pour préserver les puits de carbone naturels et d'établir les bases techniques d'un marché de crédits carbone dits volontaires - promu par l'ancien gouverneur de la Banque d'Angleterre Mark Carney - qui aiderait à financer des projets qui compensent les émissions de carbone, a enfin souligné M.Pouyanne.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
7 avis
Note moyenne : 4.14
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/10/2021

(Zonebourse.com) Nous soldons la position sur le turbo CALL Vontobel VF78V portant sur l'argent à 4.68 EUR. Ce produit dérivé a été conseillé à 3.45…

Publié le 22/10/2021

L'activité dans le secteur privé français a ralenti en octobre, a annoncé le bureau d’études IHS Markit, pénalisée par les pénuries. L’indice des directeurs d’achat Composite, qui prend…

Publié le 22/10/2021

Renault pointe en légère baisse (-0,65% à 30,8 euros) à l'ouverture du marché, les investisseurs se montrant toujours prudents sur le dossier malgré...

Publié le 22/10/2021

Vente du Turbo Infini Best CALL McPHY ENERGY MA9H7S à 0,65 EUR (+30 %) Analyse :McPHY ENERGY a poursuivi son rebond haussier depuis le support à 18,72 EUR. Les cours sont…

Publié le 22/10/2021

A la faveur d'un gain de plus de 2,5% à 11,6 euros, Vivendi se distingue à l'ouverture du marché parisien...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne