Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 472.36 PTS
-1.57 %
5 498.50
-1.03 %
SBF 120 PTS
4 339.91
-1.71 %
DAX PTS
13 643.95
-1.66 %
Dow Jones PTS
30 960.00
-0.12 %
13 483.29
+0.87 %
1.214
-0.04 %

Total : plan de départs volontaires et embauches de jeunes

| Boursier | 712 | Aucun vote sur cette news

Total a annoncé lundi aux syndicats du groupe pétrolier un projet de plan de départs volontaires en France. Le groupe pétrolier va parallèlement embaucher des jeunes salariés.

Total : plan de départs volontaires et embauches de jeunes
Credits Abengoa Solar - Total

Total a annoncé lundi aux syndicats du groupe pétrolier un projet de plan de départs volontaires en France, qui pourrait se traduire par des réductions d'effectifs dans ses sièges pouvant concerner quelque 700 postes, selon les calculs de la CGT, des chiffres non confirmés par le groupe.

Ce plan permettra en parallèle un dégel des embauches en vue d'attirer de nouvelles compétences au sein du groupe, a annoncé la direction dans un courrier adressé à sept centrales syndicales, dont la CGT, FO, la CFE-CGC, la CFDT et la CFTC.

Les personnes choisissant d'opter pour ce plan et travaillant sur des sites de production ou de "recherche et développement" verront leurs départs compensés par des embauches de jeunes salariés. En revanche, les salariés du siège qui décideront de partir ne seront pas remplacés.

Stratégie de transformation vers un groupe multi-énergies

Dans ce courrier, la direction précise que ce plan concernera des personnes en fin de carrière et qu'il se fera sur la base du volontariat. Grâce à une dispense d'activité, elles n'auront pas à s'inscrire au chômage en attendant l'âge effectif de leur départ en retraite.

Dans un courrier interne que Reuters a pu consulter, le groupe explique que ce projet fait suite à l'idée de certains syndicats, formulée fin septembre, que Total puisse envisager un plan de départ volontaires pour mettre fin au gel des recrutements et pouvoir "embaucher les compétences, notamment des jeunes, dont (il) aura besoin pour mettre en oeuvre sa stratégie de transformation vers un groupe multi-énergies".

Selon des sources syndicales, cette idée provient en particulier de la CFDT, de la CFE-CGC et de la CAT, mais n'a pas été reprise par la CGT.

700 postes à supprimer selon la CGT, aucun chiffre décidé, selon la direction

La stratégie d'accélération de Total dans l'électricité et les énergies renouvelables aboutirait à la création d'une nouvelle branche au sein du groupe, nommée "One Tech", mutualisant les activités de recherche et développement et les métiers techniques de ses branches existantes afin, selon la CGT, d'en optimiser les coûts.

Selon Thierry Defresne, délégué syndical central CGT Total Raffinage Pétrochimie, cité par 'Reuters', le PDG du groupe Patrick Pouyanné "a fait comprendre qu'il y avait trop de monde aux sièges et qu'il fallait supprimer environ 10% de leurs effectifs", soit au moins 700 postes selon la CGT.

Total a réagi en évoquant "une première communication suite à une initiative des syndicats". "Il n'y a aucun chiffre puisque les discussions ne font que commencer", selon une déclaration transmise par une porte-parole à Reuters.

Le groupe, qui propose de mener la négociation avec les syndicats d'ici à la fin de l'année pour des départs qui interviendraient à compter de l'été 2021, a également indiqué dans son courrier que, compte tenu de l'impact de la crise sanitaire, les recrutements compensant les départs concerneraient en priorité les jeunes.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/01/2021

Pour 2020, Spineway est porté par une forte progression de ses ventes en décembre (+30% par rapport à décembre 2019)...

Publié le 25/01/2021

Un nouvel avis est attendu, il viendra prochainement préciser les conditions de réalisation des tests salivaires..,

Publié le 25/01/2021

Ces dates peuvent être soumises à modification...

Publié le 25/01/2021

Retour d'Assemblées générales de Genfit...

Publié le 25/01/2021

L'agence de notation ESG Gaïa Rating est utilisée par des sociétés de gestion de premier plan dans leur processus de gestion et décisions d'investissement...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne