En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 954.69 PTS
+1.97 %
4 942.5
+1.84 %
SBF 120 PTS
3 911.52
+1.74 %
DAX PTS
12 284.46
+2.19 %
Dow Jones PTS
25 742.65
+1.05 %
9 657.31
+0. %
1.120
+0.25 %

Total : nouveau rebond de 5%

| Boursier | 2649 | 4 par 3 internautes

Total prolonge son mouvement de rattrapage, en hausse de 5% à 37 euros ce jeudi...

Total : nouveau rebond de 5%
Credits Reuters

Total prolonge son mouvement de rattrapage, en hausse de 5% à 37 euros ce jeudi. Le titre de la major pétrolière limite ainsi son retard à 28% depuis le 1er janvier en Bourse de Paris... La groupe profite du sursaut des cours du Brent à plus de 27$ ce jour, alors que les prix de l'or noir viennent de subir le pire trimestre de leur histoire avec un effondrement des 2/3 en l'espace de 3 mois sur le marché du brut.

Donald Trump a dit s'attendre la nuit dernière à ce que la Russie et l'Arabie saoudite concluent dans les prochains jours un accord sur la production de pétrole afin de mettre fin à la guerre des prix que se livrent Moscou et Riyad qui a selon lui "ravagé" l'industrie pétrolière mondiale.
"Je pense qu'ils vont régler cela dans les prochains jours (...) Elles savent toutes les deux ce qu'elles doivent faire", a déclaré Donald Trump lors d'une conférence de presse à la Maison blanche. "Dans le monde entier, l'industrie pétrolière a été ravagée", a souligné le président américain, alors que les prix du brut ont atteint un plus haut de 18 ans... Il a ajouté vouloir que l'industrie pétrolière redevienne "comme elle était auparavant". La Russie et l'Arabie saoudite vont finir par conclure un accord "à un moment donné", a dit Donald Trump, "parce que c'est une très mauvaise situation pour la Russie, très mauvaise pour l'Arabie saoudite".

Un peu plus tôt, le président russe Vladimir Poutine avait appelé les pays producteurs et consommateurs de pétrole à "trouver une solution", face à l'effondrement des cours.
La demande mondiale de pétrole a plongé de 20% à 25% ces dernières semaines en raison de la crise du Covid-19, selon les experts. Malgré cela, la guerre des prix entre l'Arabie saoudite et la Russie entraîne une hausse de l'offre de brut sur des marchés où les stocks débordent. Ainsi, les stocks américains publiés mercredi pour la semaine close au 27 mars, ont montré une envolée de 13,8 millions de barils à 469,2 mb, contre un consensus de +3,3 mb.

Plan d'actions

Malgré sa solidité financière et opérationnelle, le groupe Total a annoncé un plan d'actions à mettre en oeuvre immédiatement dans un contexte de prix du pétrole de l'ordre de 30$ le baril. Total va ainsi réaliser des économies de Capex organiques de plus de 3 milliards de dollars, soit plus de 20%, de façon à ce que les investissements nets 2020 soient inférieurs à 15 G$. Ces économies portent pour l'essentiel sur les Capex flexibles à cycle court qui peuvent être arbitrés contractuellement avec un délai très court...

Le management va également faire des économies de 800 M$ en 2020 sur les coûts opératoires par rapport à 2019 au lieu des 300 M$ annoncés précédemment, et va suspendre son programme de rachat d'actions : la société avait annoncé le rachat de 2 G$ en 2020 dans un environnement à 60$/b ; elle a racheté 550 M$ au cours des deux premiers mois.

Sur le front des dernières notes d'analystes, le broker Berenberg vise désormais un cours cible de 35 euros, contre 60 euros auparavant. Bernstein était auparavant repassé de 'neutre' à 'surperformance' en ciblant un cours de 38 euros...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 03/06/2020

Ashurst conseille la Société Foncière Lyonnaise dans le cadre de la conclusion d'un Bail en l'Etat Futur d'Achèvement avec Goldman Sachs pour son...

Publié le 03/06/2020

... et lance une nouvelle plateforme événementielle de distribution

Publié le 03/06/2020

AIR LIQUIDE (-0,32% à 122,90 euros)Valeur défensive, Air Liquide se classe lanterne rouge du CAC 40, dont les valeurs sont presque toutes en hausse. Le chimiste est en baisse pour la première fois…

Publié le 03/06/2020

SFL et Goldman Sachs ont signé un bail de 12 ans, dont 9 années fermes, portant sur près de 6 500 m² au sein du 83 Marceau (Paris 16e), soit 81% des surfaces de bureaux de l’immeuble. Cet…

Publié le 03/06/2020

Après la tempête...