Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 582.14 PTS
+1.15 %
5 571.0
+1.13 %
SBF 120 PTS
4 413.38
+1.07 %
DAX PTS
13 408.21
+0.88 %
Dow Jones PTS
29 962.22
+1.09 %
12 360.67
+0.75 %
1.199
+0.49 %

Total dément tout projet de cession de son site de Carling

| Boursier | 675 | 4.33 par 3 internautes

Le groupe Total a déclaré mardi que la société Cray Valley, sa filiale française dans les résines, n'était pas à vendre.

Total dément tout projet de cession de son site de Carling
Credits Reuters

Le groupe Total a déclaré mardi que la société Cray Valley, sa filiale française dans les résines, n'était pas à vendre. Cray Valley exploite en France la plateforme pétrochimique de Carling, en Moselle, véritable moteur industriel dans la région Grand-Est.

L'agence 'Reuters' avait rapporté il y a deux semaines que le géant pétrolier, conseillé par Credit Suisse, avait engagé la cession de ses activités résine dans le cadre de son nouveau plan qui prévoit de se séparer d'actifs non stratégiques pour accélérer sa transition vers les énergies renouvelables. Les sources citées par 'Reuters' estimaient la valeur des actifs cessibles à 500-600 millions d'euros, dette comprise.

Toutefois, dans un communiqué publié mardi, le groupe pétrolier a affirmé qu'"il n'y a pas de processus de vente en cours de la société Cray Valley", ajoutant avoir tenu les engagements pris en 2013 lors de la restructuration du site de Carling relative à la fermeture de certaines activités et ses investissements dans la production de résines.

Inquiétude exprimée par la CFDT Total

Le 13 octobre, la CFDT Total du site de Carling-Saint-Avold s'était inquiétée d'une possible cession des activité résines, et avait appelé la direction (qui dans un premier temps, n'avait pas fait de commentaire) à clarifier sa position. Le syndicat avait exprimé ses craintes pour l'équilibre économique de la plate-forme en cas de cession.

"Les promesses de la direction de Total en 2013 lors de l'annonce du projet de modernisation devaient pérenniser les activités du site et même permettre un accroissement des résultats au-delà de l'année 2030", avait rappelé la CFDT.

Les actifs résine à l'international en question

Si la division française des activités résine de Total ne fait pas partie de la cession, ses opérations internationales suscitent néanmoins l'intérêt des acheteurs sur le marché du capital-investissement, ont affirmé des personnes proches du dossier ce mardi à 'Reuters'.

Total a toutefois refusé de commenter toute autre opération liée à la cession éventuelle d'autres actifs parmi ses filiales de résine, a précisé l'agence de presse.

Les résines (adhésifs, caoutchoucs, polymères et revêtements) sont utilisés dans les secteurs de l'énergie, de l'imprimerie, de l'emballage, du BTP, des pneumatiques et de l'électronique.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 4.33
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 01/12/2020

Le CAC 40 est toujours dans le vert avant l’ouverture des marchés américainsMarchés américains attendus en hausse de leur côté à en croire les contrats Futures sur les indicesPour rappel,…

Publié le 27/11/2020

Lors de sa réunion du 26 novembre, le Conseil d'administration a pris acte du départ de Monsieur Géry Robert-Ambroix en qualité de Directeur Général...

Publié le 27/11/2020

Touax a procédé au rachat et à l'annulation d'une partie des titres super-subordonnés à durée indéterminée (TSSDI) émis en août 2013, novembre 2013 et...

Publié le 27/11/2020

Le conseil d’administration de la Compagnie des Alpes envisage qu’à l’expiration du mandat de PDG de Dominique Marcel, la présidence du conseil d’administration et la direction générale…

Publié le 27/11/2020

Le groupe de médias ADL Partner a réalisé au troisième trimestre 2020 un chiffre d’affaires de 34,2 millions d'euros, en croissance de 3,2% par rapport à la même période de 2019, pour un…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne