5 501.88 PTS
-0.48 %
5 514.00
-0.15 %
SBF 120 PTS
4 405.23
-0.43 %
DAX PTS
13 010.55
-0.74 %
Dowjones PTS
25 090.48
-0.34 %
7 255.76
-0.33 %
Nikkei PTS
22 851.75
-

Theradiag : cesse son activité de recherche, Prestizia

| Boursier | 367 | Aucun vote sur cette news

Theradiag ferme sa filiale Prestizia...

Theradiag : cesse son activité de recherche, Prestizia
Credits Reuters

Theradiag cesse son activité de recherche, Prestizia. Cette société, filiale à 100% de Theradiag, travaille sur des projets s'apparentant à de la recherche fondamentale dont l'objectif est de développer de nouveaux marqueurs de diagnostic grâce à la plateforme microARN, dans le domaine du cancer (rectum et ovarien) et du VIH/SIDA. Les résultats obtenus sur les récents programmes miCRA et OVAmiR-, bien que positifs dans la détection de microARN pertinents et utiles à l'avancée de la science, sont jugés insuffisamment robustes pour envisager l'élaboration, l'industrialisation et la commercialisation de nouveaux kits diagnostics.

Par ailleurs, Theradiag avait obtenu un soutien financier européen avec ses partenaires sud-coréens pour son projet collaboratif Pioneer destiné au suivi du cancer du rectum mené par Prestizia. Il constituait une étape supplémentaire des développements de Prestizia dans le cancer du rectum et devait permettre de renforcer le travail déjà accompli dans ce domaine. Le financement de ce programme n'a finalement pas pu être obtenu et les travaux de recherche de Prestizia n'ont pas pu être poursuivis dans ce domaine.

Compte tenu de ces résultats sur les programmes de recherche et de la situation déficitaire de la filiale Prestizia impactant les comptes de Theradiag depuis 2011, le Conseil d'administration a mandaté dès le mois de juillet dernier, une société de conseil spécialisée dans les industries des sciences de la vie pour rechercher tout partenariat permettant la continuation d'activité de la société Prestizia et le maintien dans leur emploi de ses salariés.

A ce jour, les discussions en cours avec d'éventuels partenaires n'ayant pas abouti sur une perspective concrète, Theradiag se voit contrainte de procéder à la fermeture de sa filiale Prestizia.

"Pour espérer obtenir des résultats susceptibles de générer des kits commercialisables, il aurait fallu affecter à notre filiale Prestizia des moyens financiers beaucoup plus importants, au détriment du développement du reste des activités de Theradiag et notamment du théranostic. L'absence de perspective à moyen terme de chiffre d'affaires nous contraint aujourd'hui à nous séparer de cette activité de recherche. Nous recentrons pleinement nos efforts sur le développement de nos produits à forte valeur ajoutée et notamment notre gamme Lisa Tracker" commente Michel Finance, Directeur général de Theradiag.

Theradia rappelle que des discussions de renégociation de contrats ont été initiées par le Chinois HOB Biotech. A ce stade, celles-ci sont arrivées à un point de blocage et il n'est pas possible de connaître les conséquences d'une telle situation sur le partenariat avec HOB Biotech et le lancement du BioCLIA.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/06/2018

Le contrat de Délégation de service public prévoit dans cette situation le paiement des pertes supportées par le concessionnaire soit 150 ME à fin 2017...

Publié le 15/06/2018

De nouveaux administrateurs...

Publié le 15/06/2018

Retour d'assemblée générale ABC arbitrage...

Publié le 15/06/2018

Le géants des concessions et du BTP aurait d'ores et déjà contacté des investisseurs en vue de la privatisation d'ADP, selon des sources citées par l'agence 'Reuters'.

Publié le 15/06/2018

Le prix d'émission des actions nouvelles a été fixé à 108,58 euros...