5 453.58 PTS
-
5 420.50
+1.04 %
SBF 120 PTS
4 351.13
-
DAX PTS
12 500.47
+0.63 %
Dowjones PTS
24 322.34
+0.99 %
6 649.65
+2.08 %
Nikkei PTS
22 359.35
+0.18 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Thales : Standard&Poor's menace

| Boursier | 434 | Aucun vote sur cette news

Standard&Poor's a placé la note crédit long terme 'A-' de Thales sous surveillance avec implication négative après l'annonce de l'offre de rachat de...

Thales : Standard&Poor's menace
Credits Thales / Philippe Coni

Standard&Poor's a placé la note crédit long terme 'A-' de Thales sous surveillance avec implication négative après l'annonce de l'offre de rachat de Gemalto. Le groupe d'équipements aéronautique et de défense a dévoilé au cours du week-end une offre amicale de 4,8 milliards d'euros sur le spécialiste de la sécurité numérique, soit environ 10% de plus que ce qu'avait proposé quelques jours plus tôt Atos.

Tout en notant qu'un rachat de Gemalto renforcerait la présence de Thales sur le marché de la sécurité numérique, S&P explique que l'opération pourrait conduire à "une détérioration des ratios d'endettement de Thales".

S&P explique qu'il devrait vraisemblablement abaisser la note de Thalès d'un cran mais pourrait envisager une dégradation de deux crans si l'agence anticipe des risques d'intégration accrus ou une pression sur les revenus, malgré le repositionnement de Gemalto sur le software, qui pourraient ralentir le désendettement de Thales.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/04/2018

Selon 'Challenges' et plusieurs autres journaux, François Pérol a annoncé sa démission au conseil de surveillance de BPCE. Il présidait le groupe bancaire depuis 2009, das le sillage de la crise…

Publié le 26/04/2018

Retour d'Assemblée générale...

Publié le 26/04/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 26/04/2018

Suite à l'augmentation de capital réservée...

Publié le 26/04/2018

Retour d'Assemblée générale...