En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 316.01 PTS
-
5 308.00
-
SBF 120 PTS
4 269.71
-
DAX PTS
12 511.91
-
Dowjones PTS
24 461.70
-0.80 %
7 217.49
-0.87 %
Nikkei PTS
22 482.37
-0.93 %

TechnipFMC signe un nouveau contrat subsea au Canada avec Husky

| Boursier | 341 | Aucun vote sur cette news

Le groupe rempile avec le pétrolier canadien, qui semble satisfait de ses interventions...

TechnipFMC signe un nouveau contrat subsea au Canada avec Husky
Credits TechnipFMC

Le groupe pétrolier canadien Husky Energy a retenu TechnipFMC dans le cadre d'un contrat EPCI sur le projet West White Rose, situé dans l'Atlantique, au large de Terre-Neuve, dans le bassin Jeanne d'Arc. Le contrat, dont le montant n'a pas été communiqué, prévoit la fourniture et l'installation d'équipements sous-marins (collecteurs, flowlines flexibles, ombilicaux de contrôle) qui permettront de connecter le projet à l'unité FPSO (unité flottante de production, stockage et déchargement) existant baptisé SeaRose.

Le groupe franco-américain se réjouit d'avoir été sélectionné pour la phase suivante du développement du champ Husky White Rose. "Cela renforce le solide positionnement de TechnipFMC au sein de l'industrie offshore sur la côte Est du Canada", a souligné Hallvard Hasselknippe, président Subsea Projects de l'entreprise.

White Rose, chasse gardée

Husky avait pris la décision d'investissement sur West White Rose fin mai dernier. Le nouveau projet est évalué à 2,2 milliards de dollars canadiens (environ 1,76 milliard de dollars américains) jusqu'à la première huile et à 3,6 MdCAD$ sur la totalité de sa durée de vie. La production devrait atteindre à terme 75.000 barils par jour. Husky, opérateur, détient 70% d'intérêts, le solde étant réparti entre Suncor et Nalcor. En 2008, Technip avait déjà remporté un contrat EPCI pour le développement de North Amethyst, un champ satellite de White Rose. A l'époque, le contrat avait atteint 190 ME pour l'ingénierie, la fabrication et l'installation de 23,7 kilomètres de flowlines, de 5,4 kilomètres d'ombilicaux, l'installation de collecteurs et la réalisation des opérations associées sur les conduites. Auparavant en 2005, le groupe français avait oeuvré sur le système sous-marin de production du champ White Rose. Plus près de nous en 2013, Technip avait signé deux contrats subsea avec Husky pour le raccordement sous-marin du champ South White Rose Extension, dont la valeur était évaluée entre 100 et 250 ME.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/06/2018

Les coûts de développement devraient avoisiner les 12,6 ME...

Publié le 21/06/2018

Précisions...

Publié le 21/06/2018

Retour d'Assemblée générale Gévelot...

Publié le 21/06/2018

L'innovation, dans l'ADN d'Essilor depuis son origine, est partie intégrante de la mission du Groupe, "améliorer la vision pour améliorer la vie"...

Publié le 21/06/2018

Retour d'Assemblée générale Riber...