Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 450.97 PTS
-1.81 %
6 449.50
-1.61 %
SBF 120 PTS
5 069.52
-1.59 %
DAX PTS
15 246.10
-1.58 %
Dow Jones PTS
34 584.88
-0.48 %
15 333.47
+0. %
1.171
-0.13 %

Tech : Pékin renforce un peu plus son arsenal contre les géants du numérique

| Boursier | 386 | 3 par 1 internautes

Nouvelle journée très compliquée pour les géants chinois de la tech à l'image d'Alibaba qui est tombé sur de nouveaux plus bas à Hong Kong...

Tech : Pékin renforce un peu plus son arsenal contre les géants du numérique
Credits Reuters

Nouvelle journée très compliquée pour les géants chinois de la tech à l'image d'Alibaba qui est tombé sur de nouveaux plus bas à Hong Kong. Pékin a renforcé un peu plus son arsenal visant à limiter l'influence des grandes sociétés technologiques du pays en adoptant une loi visant à protéger la confidentialité des données des utilisateurs en ligne. Si les détails de la nouvelle législation (loi sur la protection des informations personnelles, : PIPL) n'ont pas été immédiatement publiés, des projets antérieurs exigeaient des entreprises qu'elles obtiennent le consentement des utilisateurs pour collecter, utiliser et partager leurs informations, et qu'elles leur offrent la possibilité de faire marche arrière. Les firmes qui enfreignent ces règles s'exposeraient à des amendes pouvant atteindre 50 millions de yuans (7,7 millions de dollars) ou 5% de leur chiffre d'affaires annuel, précise 'Bloomberg'.

Avec cette loi qui vise donc à restreindre l'emprise des plus grands groupes chinois tels qu'Alibaba, Tencent ou encore Didi, le gouvernement répond également aux inquiétudes des consommateurs concernant l'érosion progressive de leur vie privée, alors que les sociétés technologiques progressent rapidement dans l'utilisation d'outils allant de la reconnaissance faciale au big data. En juin, l'assemblée législative du pays a adopté une loi connexe qui donne au président Xi le pouvoir de fermer ou d'imposer des amendes aux compagnies technologiques qui s'opposent à ses efforts pour contrôler les vastes quantités de données qu'elles collectent.

Pékin a investi des sommes considérables dans les centres de données et autres infrastructures numériques afin de faire de l'information électronique un moteur de l'économie nationale et de renforcer la légitimité du Parti communiste au pouvoir.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2021

Nexans a musclé sa participation au programme accéléré de construction de nouveaux réacteurs nucléaires en Chine, en se voyant attribuer un important...

Publié le 20/09/2021

Atos, qui est sorti du CAC 40, susciterait l'intérêt de Thales et Sopra Steria, écrit ce matin BFM sur son site Internet. "Thales n'est intéressé que par la division cybersécurité mais Atos…

Publié le 20/09/2021

Biocorp annonce une réunion SFAF programmée le 27 septembre 2021, à 8h30 (Paris), ainsi qu'un Investor Access Event les 27 et 28 septembre 2021...

Publié le 20/09/2021

Capgemini a annoncé la signature d'une prolongation pluriannuelle de son contrat de fournisseur stratégique informatique avec McDonald's...

Publié le 20/09/2021

Artefact annonce, à l'issue des négociations exclusives annoncées le 26 juillet 2021, la signature le 17 septembre 2021 par les principaux...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne