Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 782.65 PTS
-0.82 %
5 788.50
-0.69 %
SBF 120 PTS
4 573.52
-0.72 %
DAX PTS
13 936.69
-0.85 %
Dow Jones PTS
30 847.50
-0.25 %
12 230.73
-1.87 %
1.191
-0.49 %

Suez / Veolia : la bataille se poursuit

| Boursier | 466 | Aucun vote sur cette news

La bataille entre Suez et Veolia va encore s'animer cette semaine...

Suez / Veolia : la bataille se poursuit
Credits Suez

La bataille entre Suez et Veolia va encore s'animer cette semaine. Ardian SAS et Global Infrastructure Partners ont indiqué au cours du week-end qu'elles sont prêtes à offrir 11,3 milliards d'euros pour racheter Suez, une proposition soutenue par le Conseil de Suez. La lettre d'intention déposée par les deux sociétés de capital-investissement "ouvre la voie à une solution globale avec diverses modalités d'exécution possibles, d'effet équivalent, y compris une offre d'achat des actions Suez par les investisseurs, au prix de 18 euros par action, coupon attaché".

Philippe Varin, Président du Conseil d'administration, s'est réjoui de cette proposition: "le Conseil d'administration soutient à l'unanimité la solution envisagée avec la participation d'investisseurs responsables, de long terme et de premier plan. Il a mandaté le Directeur général du Groupe pour poursuivre les travaux sur cette solution et pour organiser des discussions avec Veolia afin de parvenir à une solution conforme à l'intérêt social".

Suez s'est désormais dit prêt à parler à Veolia, tandis que les deux firmes de private-equity jugent qu'il appartient aux deux sociétés de trouver une solution, insistant sur le fait que leur proposition n'est pas une contre-offre ferme. C'est justement là que le bât blesse. Le numéro un mondial des prestations de services à l'environnement croit toujours dur comme fer à son projet de création d'un champion français de la transformation écologique et n'a aucunement l'intention de céder les 29,9% qu'il possède au capital de Suez : "ils constituent la première étape de la construction inéluctable et sous contrôle français du champion mondial de la transformation écologique ; ils ne sont pas un élément de stratégie financière".

Après avoir repris la participation de 29,9% d'Engie dans Suez, Veolia s'est engagé à déposer une offre publique d'acquisition au prix de 18 euros par action (coupon attaché) pour l'ensemble du capital de Suez "dès que le conseil d'administration de Suez aura émis un avis favorable sur ce projet et aura désactivé le dispositif visant à organiser l'inaliénabilité de l'activité de l'eau en France".

Pour plusieurs spécialistes du secteur, ce nouvel épisode dans la saga entre Veolia et Suez ne change pas grand chose au fond du problème dans la mesure où il y a peu de chances de voir Veolia renoncer à ses ambitions stratégiques. Certains évoquent en revanche une éventuelle guerre des prix à venir après la guerre des mots...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 04/03/2021

Au tour de Suez de remporter un point dans la bataille judiciaire qui l'oppose à Veolia...

Publié le 04/03/2021

La bataille entre les deux acteurs français continue...

Publié le 26/02/2021

Suez, qui vient une nouvelle fois de rejeter le projet d'OPA de Veolia, dévoile des résultats 2020 en retrait mais plutôt résilients et anticipe un...

Publié le 26/02/2021

Suez ne change pas de cap...

Publié le 25/02/2021

BONDUELLELe groupe agroalimentaire publiera (avant Bourse) ses résultats du premier semestre.ENGIELe groupe industriel énergétique publiera ses résultats annuels.GENFITLa société…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 05/03/2021

SECHE ENVIRONNEMENTLe spécialiste de la valorisation et du traitement des déchets publiera (après Bourse) ses résultats annuels.source : AOF

Publié le 05/03/2021

8h00 en AllemagneProduction industrielle en février10h30 en zone euroIndice Sentix du sentiment des investisseurs en mars16h00 aux Etats-UnisStocks des grossistes en janviersource : AOF

Publié le 05/03/2021

Une reprise trop rapide...

Publié le 05/03/2021

Eric Trappier, Président du GIFAS et PDG de Dassault Aviation, a été nommé le 1er mars dernier, à la présidence du CIDEF, le Conseil des Industries de Défense Françaises. Il succède à ce…

Publié le 05/03/2021

La société dévoilera ses comptes 2020 le 10 mars ...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne