Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 287.07 PTS
+0.85 %
6 249.50
+1.35 %
SBF 120 PTS
4 946.35
+0.8 %
DAX PTS
15 459.75
+1.34 %
Dow Jones PTS
34 200.67
+0.48 %
14 041.91
+0.11 %
1.198
+0. %

Suez : le Conseil rejette à l'unanimité l'offre de Veolia

| Boursier | 755 | Aucun vote sur cette news

Suez ne change pas de cap...

Suez : le Conseil rejette à l'unanimité l'offre de Veolia
Credits Suez Environnement

Suez ne change pas de cap. Le Conseil du groupe de services aux collectivités et à l'environnement a décidé à l'unanimité, lors de sa réunion du 24 février, que les conditions n'étaient pas réunies pour accueillir favorablement le projet de rachat de Veolia.

L'opération projetée par Veolia remet en cause le plan Suez 2030, et impacterait négativement la valeur du Groupe. La course à la taille n'apporte pas de bénéfice déterminant dans les métiers des services essentiels. Elle ne conforte ni le développement technologique, ni la qualité de service, ni l'agilité qui sont aujourd'hui les points forts de Suez, leader mondial au service des enjeux majeurs de la transition écologique.

Le Conseil souligne également que la valeur intrinsèque de Suez reste bien supérieure au prix proposé comme le démontrent les résultats 2020 du groupe Suez publiés ce jour et la trajectoire financière améliorée annoncée pour 2021 : la croissance du chiffre d'affaires, l'amélioration de la profitabilité et de la trésorerie permettront d'augmenter les dividendes et de procéder à des distributions exceptionnelles. Les progrès dans la mise en oeuvre du plan stratégique Suez 2030 mettent en lumière le potentiel de repositionnement dans les zones de croissance les plus prometteuses de cette décennie.

L'environnement économique et financier s'est significativement amélioré depuis l'acquisition par Veolia de la participation d'Engie dans Suez ; depuis le 4 octobre, le CAC 40 s'est ainsi apprécié de près de 20%.

Le prix proposé de 18 euros par action (coupon attaché) caractérise un traitement inéquitable des actionnaires minoritaires de Suez par rapport à Engie ; Engie a pu céder ses titres Suez au prix de 18 euros par action le 6 octobre 2020 alors que les actionnaires minoritaires de Suez ne bénéficieraient, le cas échéant, d'un tel prix qu'en mai 2022 au plus tôt et l'offre de Veolia reste soumise à un risque d'exécution significatif lié à l'obtention des autorisations réglementaires.

À cet égard et au regard de l'amélioration des perspectives liées à la mise en oeuvre du plan stratégique Suez 2030, les cours de référence ainsi que les autres éléments de valorisation retenus par Veolia dans son projet de note d'information sont dépassés et incorrects. Le prix proposé par Veolia fait par ailleurs apparaître une prime de seulement 13,1% par rapport au cours au 21 février 2020 (pré-covid). Enfin, le prix proposé par Veolia de 18 euros par action ne prend pas en compte les synergies mises en avant dans le cadre de son offre.

Le Conseil estime également que les engagements sociaux de Veolia sont insatisfaisants. Ils ne portent en pratique que sur une période de temps trop courte après la réalisation du projet de Veolia. Ils sont vagues sur un certain nombre d'aspects et, en partie, non engageants.

L'opération envisagée par Veolia est soumise à des risques d'exécution majeurs pour les clients et les actionnaires. Elle soulève notamment de sérieux problèmes de concurrence, en ce compris au sein de l'Union Européenne et au Royaume-Uni : 22 autorités de la concurrence doivent se prononcer dans le cadre de ce projet. La concurrence, garante de la qualité de service et de prix juste, est indispensable pour répondre aux besoins des clients publics et privés qui ont manifesté leur inquiétude. La réalisation de l'opération mettrait en risque la tenue des engagements pris par Suez auprès de ses clients dans les activités de l'eau et du recyclage et de la valorisation des déchets.

D'autres éléments affectent le projet de Veolia et restent irrésolus à ce stade. Le projet ne contient pas l'ensemble des informations nécessaires pour permettre aux actionnaires de prendre la décision d'apporter ou non leurs titres à l'offre : Veolia ne fournit notamment aucune précision sur le projet de cession de Suez Eau France à Meridiam et reste vague sur les conditions offertes à Engie (notamment s'agissant du complément de prix). Le projet est incompatible avec les dispositions applicables aux offres publiques, notamment en prévoyant, de manière inédite, une durée d'offre de près de treize mois. Le dépôt du projet d'offre de Veolia est intervenu en violation de l'engagement inconditionnel d'amicalité souscrit par Veolia à l'égard de Suez.

Le Conseil rappelle ainsi son objectif de parvenir à une solution qui permette de valoriser équitablement la société pour ses actionnaires, de donner les garanties sociales appropriées à ses collaborateurs, d'assurer que tous les engagements du Groupe auprès de ses clients sont maintenus, et ainsi, de respecter l'intérêt social de Suez. L'intérêt social de Suez n'est pas préservé dans une opération qui implique son démantèlement. Le Conseil prendra toute mesure utile pour s'assurer que Veolia n'impose pas ses propres intérêts lors de l'assemblée générale des actionnaires de Suez.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 15/04/2021

Dans un arrêt rendu le 15 avril 2021, la cour d'appel de Versailles constate que Veolia a respecté les droits et attributions des instances...

Publié le 12/04/2021

Après Meridiam ce matin, Ardian et GIP saluent l'accord de principe entre Suez et Veolia alors que le consortium dit avoir toujours été favorable à...

Publié le 12/04/2021

Veolia et Suez s'envolent respectivement de 8,06% à 24,39 euros et 8,08% à 19,93 euros après l'annonce d'un accord de principe. Les deux frères ennemis de l'eau et des déchets fument le calumet…

Publié le 12/04/2021

Le fonds se réjouit de l'accord entre les deux groupes..

Publié le 12/04/2021

Terrain d'entente trouvé...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/04/2021

Les revenus locatifs du 1er trimestre 2021 de l'Immobilière Dassault ont atteint 6,6 millions d'euros, contre 5,3 millions un an auparavant. Cette hausse de 24,7% s’explique notamment par…

Publié le 16/04/2021

Conformément aux prévisions de Spineway, le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2021 s'inscrit dans la même tendance que la fin d'année 2020 et...

Publié le 16/04/2021

Focus Home Interactive a annoncé aujourd'hui l'évolution de sa gouvernance à la suite de l'Assemblée générale ordinaire et extraordinaire qui s'est tenue ce jour. L'Assemblée générale des…

Publié le 16/04/2021

FAURECIAL'équipementier automobile publiera (avant Bourse) son chiffre d'affaires du premier trimestre.GTTLe groupe spécialisée dans la conception de systèmes de confinement à membranes pour le…

Publié le 16/04/2021

Iliad a un nouveau Directeur Général Délégué...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne