Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 609.15 PTS
+0.62 %
5 598.5
+0.55 %
SBF 120 PTS
4 436.26
+0.66 %
DAX PTS
13 298.96
+0.35 %
Dow Jones PTS
30 125.55
+0.52 %
12 521.94
+0.44 %
1.214
+0.01 %

Stratégie : le Credit Suisse table sur un S&P500 à 4.050 points d'ici la fin 2021

| Boursier | 327 | Aucun vote sur cette news

Un peu moins optimiste que Goldman Sachs, le Credit Suisse ne reste pas moins très confiant sur la place boursière américaine...

Stratégie : le Credit Suisse table sur un S&P500 à 4.050 points d'ici la fin 2021
Credits Reuters

Un peu moins optimiste que Goldman Sachs, le Credit Suisse ne reste pas moins très confiant sur la place boursière américaine. Les stratèges de la banque helvète voient en effet le S&P 500 atteindre la barre des 4.050 points d'ici la fin de l'année prochaine. De quoi laisser un potentiel de 12% sur l'indice phare américain à un horizon de douze mois. "Nos prévisions pour 2021 sont conçues pour répondre à une question simple : à quoi ressemblera l'avenir (2022) à l'avenir (fin 2021)", expliquent les experts de l'établissement zurichois. "Nous sommes obligés de ne pas mettre l'accent sur le court terme, mais plutôt sur le retour à un monde plus normal".

"Alors que nous nous tournerons vers 2022, le virus sera un souvenir en train de s'effacer, l'économie sera robuste mais en décélération, la courbe des taux d'intérêt sera plus raide et la volatilité plus faible, et la rotation vers les cycliques sera largement derrière nous".

Pour les prochains mois, le Crédit Suisse 'surpondère' les secteurs financiers et les soins de santé mais reste 'neutre' sur les valeurs cycliques. S'il est à 'sous-pondérer' sur les valeurs non cycliques, il continue à plébisciter la technologie.

Goldman Sachs indiquait la semaine dernière voir l'indice S&P 500 atteindre les 4.300 points fin 2021. Les stratégistes de la banque d'affaires ne s'inquiètent pas outre mesure de la forte valorisation des valeurs internet, ni du poids important des "Gafam" dans le S&P 500. Ils continuent d'aimer les valeurs de croissance tout en tablant sur la "value", en estimant que tous les secteurs profiteront dans diverses proportions du retour de la croissance économique mondiale et de taux d'intérêts maintenus historiquement bas, grâce à des politiques monétaires toujours très accommodantes des banques centrales, à commencer par la Fed américaine.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 04/12/2020

L'Olympique Lyonnais informe avoir obtenu un pré-accord de ses prêteurs bancaires et obligataires pour la mise en place d'un PGE (Prêt Garanti par l'État) complémentaire, dit "PGE Saison", de…

Publié le 04/12/2020

26 OCA numérotées de 209 à 234 ont été émises

Publié le 04/12/2020

Amplitude Surgical annonce la décision du Tribunal Judiciaire de Valence dans son litige avec l'URSSAF au titre de la taxe sur la promotion des...

Publié le 04/12/2020

La Banque centrale européenne a notifié à Société Générale l’exigence de capital supplémentaire au titre du P2R (Pillar 2 requirement) à partir du 1er janvier 2021. Cette dernière est…

Publié le 04/12/2020

La BCE (Banque Centrale Européenne) a notifié l'exigence de capital supplémentaire au titre du P2R - Pillar 2 requirement - à partir du 1er janvier...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne