En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 557.67 PTS
-0.33 %
5 507.50
-0.22 %
SBF 120 PTS
4 397.77
-0.43 %
DAX PTS
12 285.59
-0.22 %
Dowjones PTS
26 438.44
-0.60 %
7 830.83
+0.60 %
1.113
-0.20 %

STMicroelectronics : une semaine compliquée

| Boursier | 237 | Aucun vote sur cette news

Le groupe franco-italien a payé cher le deuxième avertissement en deux mois d'Infineon...

STMicroelectronics : une semaine compliquée
Credits STMicroelectronics

Le bonnet d'âne de la semaine sur le CAC40 revient àSTMicroelectronics dont le titre affiche un passif de près de 10% sur cinq séances. Une nette contre-performance puisque dans le même temps le CAC40 gagne environ 1,5%. Le groupe franco-italien a payé cher le deuxième avertissement en deux mois d'Infineon. La société allemande a revu à la baisse ses prévisions de ventes 2019 en raison "de la persistance des incertitudes économiques mondiales et de l'affaiblissement de la demande sur les marchés finaux". Infineon anticipe désormais une croissance d'environ 5,3% cette année contre une progression de 9% visée précédemment.

Le 'warning' de Samsung a également pesé sur STM alors que le géant sud-coréen a averti que ses résultats trimestriels ressortiraient probablement inférieurs aux attentes des analystes en raison de la baisse des tarifs des puces et du ralentissement de la demande en écrans. "La société s'attend à ce que l'ampleur de la baisse des prix des principaux composants de puces mémoires soit plus importante que prévu", a précisé Samsung. Samsung, tout comme Micron Technology la semaine passée, ont néanmoins indiqué que les ventes de puces mémoires remonteraient probablement au second semestre après une première partie d'année difficile.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/04/2019

Le Groupe Crit a réalisé, au premier trimestre 2019, un chiffre d’affaires de 582,4 millions d’euros en croissance de 3,2%. Concernant la France, qui représente 75,8% de l’activité totale du…

Publié le 25/04/2019

Carlos Ghosn est finalement sorti de prison aujourd’hui. Le tribunal de Tokyo a accepté la demande de libération de l’ancien PDG de Renault moyennant le paiement d'une caution d'un montant de 4…

Publié le 25/04/2019

Le conglomérat 3M chute de 10,97% à 195,25 dollars à Wall Street, après avoir annoncé la réduction de ses objectifs annuels et 2 000 suppressions de postes en raison du ralentissement de…

Publié le 25/04/2019

Bon début d'année pour Coface. Au premier trimestre 2019, l'assureur-crédit a dégagé un chiffre d’affaires de 365,5 millions d’euros en hausse de 6,7 % à taux de change constants par rapport…

Publié le 25/04/2019

Le Conseil de surveillance de PSA réuni aujourd'hui a pris acte de la nomination, par l'assemblée générale mixte annuelle, de Gilles Schnepp et...