En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 220.96 PTS
+0.33 %
4 221.00
+0.39 %
SBF 120 PTS
3 318.49
+0.46 %
DAX PTS
9 573.23
+0.3 %
Dow Jones PTS
21 175.73
+1.11 %
7 586.21
+1.33 %

SpineGuard travaille à l'aménagement de la dette

| Boursier | 165 | Aucun vote sur cette news

SpineGuard fait aujourd'hui le point sur la procédure volontaire de sauvegarde et la procédure Chapter 11 aux Etats-Unis à l'égard de sa filiale...

SpineGuard travaille à l'aménagement de la dette
Credits Spineguard

SpineGuard fait aujourd'hui le point sur la procédure volontaire de sauvegarde et la procédure Chapter 11 aux Etats-Unis à l'égard de sa filiale américaine, qui avaient fait l'objet d'un communiqué en date du 14 février dernier.

Pierre Jérôme, Président Directeur Général de SpineGuard déclare explique : " Nous travaillons d'ores et déjà à l'établissement d'un plan de sauvegarde et sommes confiants qu'il permette d'aboutir à l'aménagement de notre dette. En parallèle, nous poursuivons le déploiement de notre technologie DSG et la mise en place de partenariats stratégiques sur des bases saines, tout en prenant les mesures qui s'imposent face à la propagation du virus COVID-19 et à ses conséquences sur notre activité. "

Le Conseil d'administration et la Direction Générale de SpineGuard estiment que la procédure de sauvegarde permettra de renégocier l'échelonnement de sa dette et d'alléger son impact pour la société. Cette protection effective en France et aux États-Unis, soit sur l'ensemble du périmètre de la société, donne la possibilité à SpineGuard de se concentrer "plus efficacement sur son activité, ses clients et de mener à bien sa stratégie d'innovation centrée sur le déploiement de sa technologie DSG au travers, notamment, de partenariats industriels", explique la société.

En France, SpineGuard est maintenant dans la période dite d'observation accordée par le Tribunal de Commerce. Cette période d'observation dure au minimum 6 mois et peut être prolongée par le Tribunal de Commerce. Elle vise à préparer et à soumettre un plan de sauvegarde qui doit permettre l'aménagement de la dette de la société. Au terme de la période d'observation, le Tribunal de Commerce reverra et arrêtera le plan, lequel devra être exécuté selon le calendrier prévu.

La procédure Chapter 11 ouverte aux Etats-Unis à la demande de SpineGuard Inc., filiale de SpineGuard SA, en est aussi à sa phase initiale. La société va proposer un premier plan de sauvegarde le 1er mai 2020.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 02/04/2020

INTEGRAGENLe spécialiste des tests de diagnostic moléculaire en oncologie et dans l'autisme publiera ses résultats annuels.source : AOF

Publié le 02/04/2020

9h50 en FranceIndices des directeurs d'achat (IHS) du secteur des services et Composite en mars9h55 en AllemagneIndices des directeurs d'achat (IHS) du secteur des services et Composite en mars10h00…

Publié le 02/04/2020

Un prix d'entrée très séduisant...

Publié le 02/04/2020

Sodexo a annoncé, ce jour, que ses principaux dirigeants vont contribuer au financement, en renonçant à une partie de leur rémunération durant les six prochains mois, d'un fonds de soutien de 30…

Publié le 02/04/2020

Les actionnaires d'Altran ont massivement choisi d'apporter leurs titres à l'offre publique d'achat amicale initiée par Capgemini...