En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 909.64 PTS
-
4 913.50
+1.35 %
SBF 120 PTS
3 894.66
-
DAX PTS
12 645.75
+0.82 %
Dow Jones PTS
28 335.57
-0.1 %
11 692.57
+0.25 %
1.184
-0.18 %

Société Générale : l'heure des grandes manoeuvres

| Boursier | 757 | 1 par 1 internautes

Société Générale surperforme le marché ce mercredi à la faveur d'un titre en hausse de 2,3% à 11,9 euros...

Société Générale : l'heure des grandes manoeuvres
Credits Reuters

Société Générale surperforme le marché ce mercredi à la faveur d'un titre en hausse de 2,3% à 11,9 euros. L'heure des grandes manoeuvres a sonné du côté de la banque de la Défense. Après avoir procédé à une vaste réorganisation de sa direction générale avec le départ de deux directeurs généraux délégués début août, l'établissement travaille à un rapprochement de ses deux réseaux bancaires Crédit du Nord et Société générale afin de créer une nouvelle banque de détail en France. Cette dernière, forte de 10 millions de clients, permettrait notamment au groupe bancaire de bénéficier d'importantes synergies et de renforcer la rentabilité de l'un de ses principaux métiers. "Ce rapprochement s'ajouterait à l'ensemble des initiatives déjà annoncées par le groupe dans ses différents métiers pour renforcer sa rentabilité globale". Une étude sur le sujet, qui a été approuvée en principe par le conseil d'administration, a été lancée et sera menée jusqu'à fin novembre sous la direction de Sébastien Proto, directeur général adjoint en charge des réseaux de détail de la banque en France.

Encore simple rumeur à l'heure actuelle, la SocGen pourrait également se séparer de sa filiale de gestion d'actifs Lyxor. Selon les indiscrétions obtenues il y a quelques jours par Reuters, l'établissement dirigé par Frédéric Oudéa aurait engagé Citigroup pour superviser la vente qui devrait être lancée au quatrième trimestre et pourrait rapporter près d'un milliard d'euros. Lyxor, qui gère environ 132 milliards d'euros d'actifs, pourrait notamment intéressé Amundi et DWS.

Les prochains mois promettent d'être agités du côté de la Défense alors que la banque doit officiellement présenter son nouveau plan stratégique dans le courant du premier semestre 2021.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2020

Le groupe français aurait choisi d'ouvrir des négociations exclusives avec le groupe tchèque à partir de lundi prochain, selon 'Les Echos'.

Publié le 23/10/2020

Le titre Mattel a flambé vendredi de 9,5% à Wall Street, terminant à 14,16$, saluant la publication de comptes particulièrement solides pour le troisième trimestre.

Publié le 23/10/2020

Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2020 de Nanobiotix s’élève à 14 700 euros, contre 11 400 euros un an plus tôt. Le chiffre d’affaires sur une période de 9 mois terminée le 30…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne