En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 810.74 PTS
-
4 780.00
-0.63 %
SBF 120 PTS
3 832.83
+0.00 %
DAX PTS
10 931.24
-
Dowjones PTS
24 207.16
+0.59 %
6 668.56
+0.00 %
1.138
-0.11 %

Société Générale grimpe, épilogue en vue pour le litige sur la violation d'embargo américain

| Boursier | 325 | Aucun vote sur cette news

La banque devrait écoper d'une amende supérieure à 1 milliard d'euros...

Société Générale grimpe, épilogue en vue pour le litige sur la violation d'embargo américain
Credits Reuters

Dans un marché hésitant en ce début de séance, Société Générale se distingue sur un gain de 1,1% à 35,8 euros. La banque française a indiqué être dans la dernière ligne droite pour trouver un accord avec la justice américaine dans le dossier du litige concernant la violation d'embargos américains. Le différend, lié à des transactions réalisées en dollars impliquant des pays sous sanctions américaines, a fait l'objet d'une provision d'environ 1,1 milliard d'euros dans les comptes de SocGen, une enveloppe incluse dans la provision pour litiges s'élevant au total à 1,43 milliard d'euros. A ce stade, l'établissement rouge et noir a précisé s'attendre à ce que le montant des amendes dans cette affaire soit presque intégralement couvert par cette réserve.

Morgan Stanley voit cette annonce comme positive pour la banque même si les questions entourant son activité n'ont pas disparu (renforcement du capital, retour sur capitaux dans un environnement de faibles taux...).

Si ce montant venait à être confirmé, la SocGen s'en sortirait nettement mieux que la BNP qui avait écoper, en 2014, d'une énorme amende de 9 milliards de dollars après avoir plaidé coupable pour avoir réalisé des transactions en dollars avec l'Iran, Cuba et le Soudan. Dans cette même affaire, le Crédit Agricole avait pour sa part été condamné à verser 787 millions de dollars aux régulateurs américains.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2019

Au cours du troisième trimestre 2018/19 (du 1er octobre au 31 décembre 2018), Alstom a enregistré 3,4 milliards d'euros de commandes, contre 1,7 milliard d'euros sur la même période de l'exercice…

Publié le 17/01/2019

Nicox a révélé ce matin que sa trésorerie atteignait au 31 décembre 22 millions d'euros comparés à 25,7 millions d'euros au 30 septembre 2018 et à 41,4 millions d'euros au 31 décembre 2017.…

Publié le 17/01/2019

CGG a signé un protocole d'accord de partenariat stratégique entre sa filiale Sercel et la société française de services Apave pour la fourniture d'une solution de surveillance de structures (SHM…