En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 027.99 PTS
-
5 002.00
-0.49 %
SBF 120 PTS
3 978.00
-
DAX PTS
12 946.89
-
Dow Jones PTS
27 686.91
-0.38 %
10 876.08
+0. %
1.173
-0.09 %

Société Française de Casinos : Casigrangi veut prendre le contrôle

| Boursier | 407 | Aucun vote sur cette news

Casigrangi, filiale de Groupe Philippe Ginestet, projette d'acquérir le contrôle de SFC et a d'ores et déjà conclu des protocoles d'accord exclusifs...

Société Française de Casinos : Casigrangi veut prendre le contrôle
Credits Reuters

Casigrangi, filiale de Groupe Philippe Ginestet, projette d'acquérir le contrôle de SFC et a d'ores et déjà conclu des protocoles d'accord exclusifs lui permettant d'acquérir 42,32% du capital et des droits de vote de Société Française de Casinos. Par communiqué en date du 14 mai 2020, SFC avait informé ses actionnaires de la renonciation du Groupe Circus à l'acquisition des actions de SFC. SFC informe ce jour ses actionnaires que Casigrangi projette d'acquérir le contrôle de SFC et a conclu des protocoles d'accord exclusifs et protocoles de cession lui permettant d'acquérir, au prix de 1,70 euro par action, 42,32% du capital et des droits de vote. Ces accords s'inscrivent dans le projet de Casigrangi d'acquérir à minima 50,1% du capital et des droits de vote de SFC composé notamment de l'intégralité de la participation détenue par Foch Investissements représentant 18,50% du capital et des droits de vote, et Verneuil Participations représentant 19,52% du capital et des droits.

La réalisation définitive de ces acquisitions reste soumise à la levée de conditions suspensives dont l'obtention de l'autorisation du ministre de l'Intérieur conformément aux dispositions de l'article L.323-3 du Code de la sécurité intérieure, les autres conditions suspensives étant usuelles.

Casigrangi est par ailleurs en discussion avec d'autres actionnaires afin d'acquérir à minima 50,1% du capital et des droits de vote de SFC.

Casigrangi, filiale de Groupe Philippe Ginestet, est la holding du groupe de casinos connu sous la dénomination 'Stelsia Casino', qui détient les sociétés exploitant notamment les casinos de Granville, Megève et Mimizan.

Avec le soutien de son associé majoritaire, Casigrangi a pour objectif de devenir un acteur actif sur le marché des casinos de taille intermédiaire notamment par l'acquisition et l'intégration, dans son périmètre d'activité, de nouveaux casinos et leurs activités annexes.

En cas de réalisation de ces cessions, Casigrangi prendrait le contrôle de SFC et déposerait un projet d'offre publique d'achat simplifié conformément à la règlementation en vigueur, au prix de 1,70 euro par action, portant sur la totalité des actions SFC non détenues.

Un expert indépendant sera nommé par le Conseil d'administration de la Société avec pour mission de se prononcer sur le caractère équitable des conditions financières de l'offre publique.

Le dépôt de l'offre publique serait attendu au début de l'année 2021. SFC tiendra le marché informé de toute évolution significative des opérations envisagées.

A la demande de SFC, la cotation de son titre a été suspendue le 23 juillet avant bourse. SFC annonce avoir demandé à Euronext Paris la reprise de la cotation de son titre (code ISIN FR0010209809 - SFCA), à l'ouverture de la bourse de Paris le 24 juillet.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/08/2020

Nicox SA, spécialiste en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Itrom Pharmaceutical Group, un groupe des sociétés de commercialisation et de…

Publié le 11/08/2020

Le groupe SII, spécialiste des métiers de l’ingénieur, a réalisé au cours de ce premier trimestre de l’exercice 2020/2021 un chiffre d’affaires de 147,4 millions d'euros, en baisse de 9,3%.…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne