En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 806.20 PTS
+1.35 %
4 824.0
+1.89 %
SBF 120 PTS
3 820.27
+1.34 %
DAX PTS
10 780.51
+1.49 %
Dowjones PTS
24 543.93
+0.49 %
6 752.12
+1.04 %
1.132
-0.26 %

SES lâche prise après la chute de son dividende

| Boursier | 325 | Aucun vote sur cette news

Le groupe doit financer sa mue : il pioche dans son rendement.

SES lâche prise après la chute de son dividende
Credits Société SES

Les résultats annuels de l'opérateur satellitaire SES sont en souffrance, sans surprise. Comme le redoutaient certains, le groupe renonce à sa politique de dividende antérieure pour financer son redressement. Le coupon versé au titre de 2017 sera de 0,80 euro, contre 1,34 euro un an avant. Si le titre a tenu en début de séance, les pertes ont rapidement pris le dessus, puisque l'action chute en fin de matinée de près de 6,9% à 10,95 euros. "La baisse du dividende et l'abaissement potentiel du consensus pourraient mettre l'action sous pression, mais les attentes sont basses et le titres avait reculé en amont des résultats", soulignait avant l'ouverture Michael Hill, chez UBS. De son point de vue, la prévision de chiffre d'affaires pour la branche Vidéo est faible tandis que celle de Networks est plus robuste que prévu. Les marges d'Ebitda attendues sont légèrement plus faibles que prévu. L'analyste attendait d'y voir plus clair lors de la conférence de présentation qui s'est tenue à partir de 8h30 ce matin. Apparemment, le management ne s'est pas montré convaincant.

L'Ebitda a tenu

Le chiffre d'affaires 2017 a atteint 2,03 milliards d'euros, en retrait de -5,2% en comparable, pour un Ebitda de 1,324 MdE, en baisse de -7,6%. La marge recule donc de 66,7 à 65,1%. Le résultat opérationnel ressort à 610,6 ME, en recul de -14,4% sur une base comparable, tandis que le bénéfice net part du groupe chute de -38%, à 596,1 ME. L'opérateur satellitaire fait nettement reculer son dividende, qui passe de 1,34 à 0,80 euro. Le consensus Bloomberg visait 2,035 MdsE de revenus, 1,325 MdE d'Ebitda et 462 ME de bénéfice net. Mais le dividende était attendu stable à 1,34 euro.

"2017 a été une année de transformation cruciale pour SES", souligne le PDG Karim Michel Sabbagh, qui concède que les performances opérationnelles ont été inférieures aux prévisions "en raison de difficultés persistantes sur le marché tout au long de 2017, auxquelles sont venus s'ajouter certains problèmes liés à l'état de santé de la flotte". Le dirigeant explique que la décision a été prise de modifier la politique de dividende, "pour soutenir la croissance dans les années à venir au fur et à mesure du développement de notre activité".

Pour 2018, le groupe vise 1,3 à 1,32 MdE de revenus chez SES Vidéo et 660 à 690 ME chez SES Networks, pour une marge d'Ebitda consolidée allant de 64 à 64,5%. En 2020, SES Vidéo devrait dépasser 1,35 MdE de revenus et SES Networks 875 ME. La marge d'Ebitda devrait ainsi remonter au-dessus des 65%. Il y a quelques jours, la société avait annoncé le remplacement de Karim Michel Sabbagh et Padraig McCarthy par Steve Collar et Andrew Browne en avril.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2018

Akuo Energy et Atawey vont déployer 33 stations de recharge en milieu urbain et périurbain à Paris et en France, avant d'étendre le projet à l'Europe...

Publié le 11/12/2018

Conformément à la réglementation applicable, DERICHEBOURG déclare avoir effectué les opérations d'achat d'actions suivantes dans les conditions de l'article 5 §2 du…

Publié le 11/12/2018

DÉCLARATION DE TRANSACTIONS SUR ACTIONS PROPRES RÉALISÉES LES 4 ET 5 DECEMBRE 2018   Présentation agrégée par jour et par marché   Nom…

Publié le 11/12/2018

Cette technologie de localisation terrestre, à faible consommation d'énergie, peut être facilement utilisée pour des équipements déjà connectés...

Publié le 11/12/2018

    Communiqué de presse Villepinte, le 11 décembre2018       DECLARATION RELATIVE AU NOMBRE DE DROITS DE VOTE ET D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL DE LA…