5 289.86 PTS
+0.00 %
5 275.5
-0.23 %
SBF 120 PTS
4 239.49
+0.00 %
DAX PTS
12 487.90
-
Dowjones PTS
24 964.75
-1.01 %
6 779.69
+0.00 %
Nikkei PTS
21 970.81
+0.21 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

SES-imagotag : bonne tenue du chiffre d'affaires et des prises de commandes au 1er semestre

| Boursier | 138 | Aucun vote sur cette news

La concurrence était pourtant forte pour SES-imagotag sur les prix...

SES-imagotag : bonne tenue du chiffre d'affaires et des prises de commandes au 1er semestre
Credits SES

SES-imagotag a réalisé un chiffre d'affaires record de 56,2 millions d'euros au 2e trimestre 2017, en progression de +6% par rapport au précédent record du T2 2016. Les prises de commandes atteignent 63 ME, en forte progression de +92% par rapport au même trimestre de l'année précédente.

Il porte à 95,3 ME le chiffre d'affaires du 1er semestre 2017. Il est en croissance de 10,9% sur la période. Le Groupe a enregistré au 1er semestre des prises de commandes pour un montant de 103,8 ME, en forte croissance de +35%.

"SES-imagotag conforte son leadership et enregistre son meilleur chiffre d'affaires semestriel ainsi que des prises de commandes en forte croissance. Le marché de la digitalisation du commerce physique entre clairement dans une nouvelle phase de mondialisation, d'accélération de l'adoption et d'intensification logique de la concurrence. Au premier semestre, SES-imagotag a remporté la majeure partie des nouveaux contrats du marché, et montré sa détermination à défendre et accentuer son leadership", commente Thierry Gadou, Président-Directeur général du groupe SES-imagotag.

Perspectives

2017 s'avère une année de transition dans un marché à la fois très porteur (adoption croissante des EEG) mais aussi marqué par une intensification concurrentielle. Cette situation pèsera sur les marges malgré l'excellente performance commerciale du 1er semestre. Conjuguée à l'intégration des charges de PDi et Findbox au 1er semestre, il devrait en résulter un résultat d'exploitation inférieur aux attentes initiales et à celui du S1 2016.

Les livraisons du 3e trimestre seront réduites compte tenu du calendrier d'industrialisation du projet G2-Fusion et du choix de certains clients de basculer leurs commandes sur cette nouvelle gamme. "Ce choix d'une accélération du plan produit répond à la détermination de SES-imagotag de renforcer son leadership et sa part de marché dans cette phase de transition du marché des EEG vers un mass-market", indique le management.

Cette stratégie offensive, qui se traduitdéjà par l'excellente dynamique des commandes, prépare une accélération des ventes en 2018, et conforte les objectifs du plan 'Leapfrog 2020' d'un chiffre d'affaires compris entre 400 ME et 500 ME (TCAM 2015-2020 30%) avec une marge d'Ebitda entre 15% et 20%.

"Face aux récentes pressions sur les prix de ses concurrents asiatiques, la réponse de SES-imagotag est triple : intensification de l'innovation logicielle et produit, montée en puissance industrielle et accélération de la mondialisation. C'est dans cette logique de long-terme - indispensable dans ce type de marché - que s'inscrit notre projet d'alliance stratégique et capitalistique avec le groupe BOE Technology, qui renforce SES-imagotag et conforte la réalisation du plan Leapfrog 2020", indique le PDG de SES-imagotag.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2018

La Bourse de Paris a effacé ses pertes de la veille à la faveur d'un affaiblissement de l'euro face au dollar (plus bas à 1,2321) et malgré une tendance incertaine à Wall Street.

Publié le 21/02/2018

Atos a enregistré une croissance de 11% de son résultat net part du groupe en 2017, à 601 millions d’euros, et une progression de 17,6% de sa marge opérationnelle à 1,29 milliard d’euros.…

Publié le 21/02/2018

Stentys annonce ce jour le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS) pour un montant brut…

Publié le 21/02/2018

Mercialys a placé avec succès hier une émission obligataire à 8 ans d'un montant de 300 millions d'euros. Cette opération s'inscrit dans le cadre des besoins généraux de la société et permet…

Publié le 21/02/2018

thierry Ehrmann :"À l'heure où la notoriété d'une marque se mesure désormais par son activité sur les réseaux sociaux et son empreinte digitale, Artprice…

CONTENUS SPONSORISÉS