Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 267.28 PTS
-
6 197.50
-0.18 %
SBF 120 PTS
4 927.55
-
DAX PTS
15 320.52
-
Dow Jones PTS
33 815.90
-0.94 %
13 762.36
+0. %
1.202
+0.08 %

Services, hydrogène... Michelin affiche ses ambitions pour 2030, "au-delà du pneu"

| Boursier | 278 | 4.50 par 2 internautes

Le fabricant de pneus mise sur la diversification de ses activités hors de son métier historique, notamment dans l'hydrogène.

Services, hydrogène... Michelin affiche ses ambitions pour 2030, "au-delà du pneu"
Credits Reuters

Michelin a présenté jeudi ses objectifs stratégiques pour 2030, qui prévoient une croissance de son chiffre d'affaire de 5% par an à partir de 2023, après la crise du coronavirus, grâce à un rebond du marché du pneu, mais surtout grâce à une diversification dans l'hydrogène, les services et les nouveaux matériaux. Ces nouvelles activités devraient représenter entre 25% et 30% des revenus à la fin de la décennie, contre 5% en 2019, a expliqué le groupe à l'occasion d'une journée investisseurs.

Cet objectif devrait permettre au groupe basé à Clermont-Ferrand de dégager environ 34 milliards d'euros de chiffre d'affaires à la fin de la décennie, contre environ 24,5 milliards estimés en 2023, après un trou d'air à 20,5 milliards en 2020.

Avant d'atteindre les 5%, la croissance est attendue à +0,5% entre 2019 et 2023, période marquée par le choc de la pandémie en 2020, suivie de deux années de convalescence. A noter que le groupe ne compte pas émerger totalement de la crise actuelle avant le second semestre 2022.

"Les nouvelles dynamiques apparues dans le monde post-COVID ont servi de cadre pour élaborer la stratégie de 2030", a dit le groupe. "Nous aurons une croissance dans le pneu, mais elle sera moins vive que la croissance que nous sommes capables d'obtenir dans d'autres secteurs", a ajouté Florent Menegaux, président de Michelin depuis mai 2019, dans une interview à l'agence 'Reuters'.

Michelin compte sur ces ambitions nouvelles pour retrouver un ratio de retour sur investissement supérieur à 10,5% en 2023, contre 10% en 2019 et un creux de 6% en 2020, et un bénéfice opérationnel des segments supérieur à 3,3 milliards d'euros, également en 2023, contre trois milliards en 2019 et 1,9 milliard seulement l'an dernier.

Développement rapide de la JV dans l'hydrogène avec Faurecia

Les "nouveaux territoires" du groupe se répartiront autour de cinq axes : les services et solutions (valorisation des données collectées via les pneus connectés, notamment), les composites flexibles (convoyeurs, courroies, joints, etc), le secteur médical, l'impression 3D métal (via la JV constituée avec Fives) et la mobilité hydrogène (à travers Symbio, la joint venture du groupe avec Faurecia).

"Il y a forcément une part de cette croissance qui viendra d'acquisitions", a ajouté Florent Menegaux, sans autre précision.

Dans les pneumatiques, pour faire face à la concurrence accrue, Bibendum compte accélérer ses réductions de coûts et renforcer son expertise dans les roues de grande taille - 18 pouces et même 19 pouces et plus - qui dégagent une plus forte marge.

Dans la pile à combustible à hydrogène, appelée à jouer un rôle croissant dans la vague d'électrification des véhicules, la JV du groupe à 50/50 avec Faurecia, Symbio, devrait voir son chiffre d'affaires passer de 200 millions d'euros en 2025 à 1,5 milliard en 2030.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/04/2021

Grâce à un quatrième trimestre très dynamique, Remy Cointreau est parvenu à dégager un chiffre d'affaires annuel en progression de 1,8% en organique...

Publié le 23/04/2021

LafargeHolcim a connu un début d'année 2021 très soutenu, marqué par une amélioration des ventes de 7,4% à 5,362 MdsCHF et à une augmentation de...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne