En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 024.26 PTS
+0.88 %
5 994.00
+0.44 %
SBF 120 PTS
4 743.30
+0.77 %
DAX PTS
13 576.68
+1.41 %
Dow Jones PTS
28 989.73
-0.58 %
9 141.47
-0.82 %
1.102
+0. %

Séché Environnement : Investor Day du 17 décembre

| Boursier | 603 | Aucun vote sur cette news

Séché Environnement confirme ses objectifs 2019 et 2020 et trace sa trajectoire économique et financière à horizon 2022...

Séché Environnement : Investor Day du 17 décembre
Credits Société Séché

Séché Environnement confirme ses objectifs 2019 et 2020 et trace sa trajectoire économique et financière à horizon 2022.

Objectifs 2019 confirmés

CA contributif entre 670 ME et 690 ME
EBE compris entre 130 ME et 135 ME, malgré les éléments non récurrents affectant la rentabilité au 2ndsemestre ("revampin " Salaise 2, arrêt Triadis Rouen ...)

Liquidité et flexibilité :
Génération de flux de trésorerie disponible à 35% de l'EBE
Levier financier compris entre 3,0x et 3,3x EBE reflétant la politique d'acquisitions en 2019
Objectifs 2020 en partie atteints dès 2019 et entièrement confirmés

CA contributif :
France : maintien d'une croissance de qualité sur les principaux marchés
International : poursuite d'une croissance forte sur le périmètre récemment acquis (2017-2019)
Rentabilité opérationnelle : EBE à 20% du CA contributif sur les périmètres France et International

Investissements soutenus en lien avec les projets de croissance à l'International

Liquidité et flexibilité confortées :
Génération de flux de trésorerie disponible à 35% de l'EBE,
Levier financier de l'ordre de 3,0x EBE

Feuille de route économique et financière à horizon 2022

CA contributif (périmètre 2019) compris entre 750 ME et 800 ME, dont 30% environ à l'International,
Rentabilité opérationnelle : EBE porté entre 21% et 22% du CA contributif,
Liquidité et flexibilité améliorée :
Flux de trésorerie disponible à 35% de l'EBE
Levier financier inférieur à 3,0x EBE.

Lors du Conseil d'administration du 10 décembre 2019, qui a approuvé le plan d'actions et les perspectives économiques et financières à court et moyen terme de la Société présentés au marché financier à l'occasion de "l'Investor Day" de ce jour, le Président, Joël Séché, a déclaré : "L'évolution récente de la gouvernance et la mise en oeuvre d'un plan de développement volontariste à horizon 2022 inaugurent une nouvelle ère de croissance, de rentabilité et de création de valeur pour Séché Environnement et ses actionnaires. A travers une stratégie claire de développement sur son coeur de métier en France et à l'International qui positionne le Groupe sur des marchés à forte visibilité et en croissance, et à travers une politique d'efficience industrielle renforcée qui doit concourir à l'amélioration continue de ses procédés et de sa productivité, Séché Environnement est en mesure d'afficher sur le moyen terme des perspectives de croissance solide, d'amélioration sensible de sa rentabilité opérationnelle et de performance financière en termes de liquidité et de flexibilité.
Cette feuille de route pour 2022 doit conforter nos actionnaires comme l'ensemble de nos parties prenantes dans la réussite du changement de dimension de Séché Environnement et dans le renforcement de son leadership technologique sur ses marchés d'excellence, l'Economie circulaire et la lutte contre le changement climatique, en France et à l'International".

Confirmation des objectifs 2019

Croissance solide sur des marchés porteurs

Au cours de l'exercice 2019, les marchés de Séché Environnement ont été soutenus :

en France, par un niveau toujours élevé de la production industrielle ainsi que par les effets positifs de la mise en oeuvre de l'économie circulaire. Ce contexte de marché s'est traduit par des effets volumes significatifs qui ont conduit à la maximisation du taux d'utilisation de certaines installations et ont favorisé des hausses de prix.
Les activités de services, en particulier les métiers de dépollution, ont connu un 2nd semestre plus porteur comparé à un début d'année moins dynamique, en raison notamment de la prise de chantiers significatifs par Séché Urgence Interventions, spécialisée dans l'urgence environnementale.
à l'International, Séché Environnement a bénéficié de marchés porteurs sur ses plates-formes de croissance, notamment dans les traitements au Chili et dans les services en Italie (Mecomer).
Cet environnement porteur permet à Séché Environnement de confirmer, pour 2019, ses anticipations de croissance organique de qualité en France, et de croissance soutenue à l'International.

Le chiffre d'affaires contributif attendu pour 2019 devrait ainsi se situer entre 670 ME et 690 ME.

Résultats en progression malgré les éléments non récurrents du 2nd semestre

Séché Environnement anticipe une nouvelle progression de l'ensemble de ses résultats en 2019 par rapport à 2018.

En particulier, l'évolution positive des conditions d'activité (effets prix) et la maîtrise des charges opérationnelles (1ers effets du plan d'économies, mesures d'efficience industrielle ...) doivent permettre aux résultats opérationnels d'absorber en partie les impacts, estimés à 4 MEUR environ au niveau de l'EBE, des éléments non récurrents du 2nd semestre, tels que l'arrêt programmé de Salaise 2 pour "revamping", le redémarrage de l'incinérateur de Strasbourg après 4 ans de travaux de désamiantage, ou le sinistre Lubrizol qui a conduit à suspendre sur la fin de l'exercice tout ou partie des activités de Séché Environnement implantées à proximité.

L'EBE attendu au titre de l'exercice se situerait ainsi entre 130 ME et 135 ME.

Objectif de liquidité et de flexibilité financière confirmés

La bonne orientation des résultats opérationnels et la maîtrise de ses investissements de maintenance devraient permettre à Séché Environnement de réaliser ses objectifs de génération de flux de trésorerie disponible de 35% de l'EBE.

Dès lors, Séché Environnement anticipe un levier financier compris entre 3,0x et 3,3x EBE, légèrement au-dessus de son objectif de levier normatif de 3,0x en milieu de cycle, et reflétant essentiellement le financement des acquisitions majeures réalisées en 2019.

Confirmation des objectifs 2020

Poursuite de la croissance rentable en France et à l'International

En 2020, le maintien de tendances de marchés positives, en France comme sur ses principaux marchés à l'International, permet à Séché Environnement d'anticiper la poursuite de sa croissance sur son rythme actuel au niveau consolidé, avec une croissance de qualité en France et une progression dynamique de son activité à l'International.

Dans ce contexte favorable et pérenne, les 1ers effets du plan d'efficience industrielle et du plan d'économies devraient permettre à la rentabilité opérationnelle brute (EBE / CA contributif) de progresser en 2020 par rapport à 2019 pour atteindre, en France comme à l'International, 20% du chiffre d'affaires contributif (à périmètre constant).

Objectifs bilanciels confirmés intégrant un plan volontariste d'investissements de croissance

Séché Environnement prévoit en 2020 un plan d'investissements soutenus, en lien avec les projets de croissance visant à développer les capacités à l'International, en Afrique du Sud (Interwaste), en Italie (Mecomer) et au Chili (projet Ciclo).

Au plan organisationnel, Séché Environnement investira à partir de 2020, et sur 3 années, dans un nouvel ERP qui permettra entre autres, une meilleure structuration des contrôles des opérations, au coeur de la politique d'optimisation opérationnelle du Groupe.

L'ensemble de ces projets de développement devrait totaliser en 2020 un montant de l'ordre de 30 ME qui s'ajouteront aux investissements de maintenance et de développement normatifs du Groupe (estimés autour de 11% du CA contributif), et qui seront engagés dans le respect des objectifs de génération de flux de trésorerie disponible (de 35% de l'EBE) et de flexibilité, soit un levier financier de l'ordre 3,0x EBE fin 2020 (à périmètre constant).

Feuille de route économique et financière à horizon 2022

Affirmation du positionnement stratégique sur les marchés d'avenir : l'Economie circulaire et la lutte contre le changement climatique

Solidement implanté auprès des clientèles industrielles qui représentent environ 80% de son chiffre d'affaires contributif et spécialiste des déchets dangereux (environ 66% de son chiffre d'affaires contributif), Séché Environnement dispose d'outils à fort contenu technologique et d'autorisations larges lui permettant d'adresser toutes les typologies de déchets, en France et à l'International.

Séché Environnement propose ainsi à ses clients, Industriels ou Collectivités, des solutions sur mesure et innovantes pour la gestion de leurs déchets alliant les valorisations matières ou énergétiques et la maîtrise de la dangerosité.

Le Groupe s'appuie sur ses réalisations en Recherche et Développement pour anticiper les évolutions réglementaires comme les attentes de ses marchés et garantir à ses clientèles des services innovants et performants au plan technologique et environnemental.

Ses solutions environnementales s'inscrivent ainsi au sein d'une démarche d'écologie industrielle, au coeur des problématiques de développement durable des territoires, sur les marchés en croissance à forte visibilité et à fortes barrières à l'entrée de l'Economie circulaire et de la lutte contre le changement climatique.

En France, Séché Environnement entend poursuivre sa croissance sur les métiers à forte valeur ajoutée de l'Economie circulaire, notamment en direction de la valorisation matières des ressources rares issues des déchets dangereux et de la valorisation énergétique des déchets non dangereux ainsi que sur les activités de services à forte valeur ajoutée.

A l'International, le Groupe souhaite prendre des positions significatives au sein d'économies émergentes offrant des perspectives de croissance solide en volumes et en valeur, soutenues par le renforcement tendanciel des réglementations environnementales locales et l'élévation des barrières à l'entrée. Dans cette optique, la forte croissance organique attendue sur ces marchés pourra être complétée par des opérations de croissance externe de taille réduite, le cas échéant.

Dynamique de croissance rentable confirmée en France et à l'International

Les marchés de Séché Environnement devraient rester favorablement orientés sur la période :
en France, sous l'effet de volumes de déchets dangereux et non dangereux toujours élevés dans un contexte réglementaire restrictif lié à la mise en oeuvre de l'économie circulaire et à la raréfaction de l'offre disponible ;
à l'International, sous l'effet de la mise en oeuvre de réglementations plus contraignantes à l'encontre des producteurs de déchets auxquelles répondent les capacités nouvelles ouvertes par le Groupe sur ses marchés de croissance (Amérique Latine, Afrique du Sud ...).
Cette situation se traduit, en France par des évolutions de mix prix positives qui permettent à Séché Environnement de confirmer la poursuite d'une croissance de qualité en France et à l'International, d'une progression dynamique de ses activités.

Fort de ces atouts, Séché Environnement prévoit d'atteindre un chiffre d'affaires contributif compris entre 750 ME et 800 ME fin 2022, dont 30% environ réalisé à l'International (vs. de l'ordre de 25% en 2019) - à périmètre constant-.

Au plan industriel, le Groupe renforcera sa politique d'efficience industrielle au cours de la période 2020-2022 autour de 5 axes majeurs :

Discipline dans l'exécution ;
Structuration autour d'une "supply chain" ;
Santé et sécurité, en tant qu'enjeux de performance ;
Développement international ;
Ethique réglementaire et sociétale.
Ce plan d'efficience industrielle doit permettre d'accompagner les besoins croissants de ses clients en capacité, en disponibilité, en technicité et en performance tout en optimisant les investissements industriels de maintenance comme de développement.

Au plan organisationnel, le Groupe approfondira sa démarche de rationalisation et de maîtrise des coûts à travers un plan d'économies renouvelé, qui s'appuie sur des vecteurs clairs d'optimisation :

- Structure Achats ;
- Base Fournisseurs
- Outils et moyens Systèmes d'Information ;
- Organisation ;
- Stratégie d'achats à long terme.

Ce plan prévoit ainsi un renforcement du plan d'économies qui conduira à réaliser 10 ME d'économies en 2022 (vs. 5 ME en 2020 initialement annoncés).

Sur la période, l'implémentation d'un nouvel ERP permettra d'optimiser l'organisation du Groupe au plan opérationnel, commercial et de ressources humaines. Ainsi, des gains de productivité et d'efficacité organisationnelle, une relation client enrichie et sécurisée, et des ressources humaines mieux mobilisées autour des nouveaux défis de l'entreprise sont attendus de cet ERP.

Poursuite de l'amélioration de la rentabilité opérationnelle

Amélioration de l'objectif de flexibilité financière

Croissance rentable, efficience industrielle et gains de productivité permettent à Séché Environnement de cibler un EBE compris entre 21% et 22% du chiffre d'affaires contributif.

Dès lors, les objectifs de génération de flux de trésorerie disponible sont pleinement confirmés à 35% de l'EBE 2022, avec un objectif de levier financier (dette financière nette / EBE) amélioré et inférieur à 3,0x EBE 2022 -hors croissance externe- (vs. de l'ordre de 3,0x en milieu de cycle).

Agenda : Résultats consolidés à suivre au 31 décembre 2019.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2020

Au 1er février 2020, les tarifs réglementés hors taxe d'Engie baissent de 3,3% par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er janvier 2020...

Publié le 24/01/2020

METabolic EXplorer a fait le point vendredi soir sur le litige lié à l'abandon de son projet en Malaisie en 2014. Ainsi, la Cour d'Appel de Douai a rendu le 23 janvier 2020 un arrêt aux termes…

Publié le 24/01/2020

Le titre Alstom gagnait finalement 1,4% en clôture ce vendredi à 47,12 euros, Bloomberg ayant indiqué que Bombardier aurait eu des discussions...

Publié le 24/01/2020

L’Olympique Lyonnais a annoncé le transfert de l’attaquant international zimbabwéen Tino Kadewere, en provenance du Havre AC, pour un montant de 12 millions d’euros, auquel pourra s’ajouter…

Publié le 24/01/2020

À l'issue de l'offre publique d'achat simplifiée initiée par Coyote System visant les actions de la société Traqueur non détenues par lui, au prix...