Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 558.42 PTS
-
5 568.0
-
SBF 120 PTS
4 398.62
-
DAX PTS
13 292.44
+1.26 %
Dow Jones PTS
30 046.24
+1.54 %
12 079.81
+1.46 %
1.190
+0.07 %

Scor : Thierry Derez et Covéa condamnés par le TC de Paris

| Boursier | 733 | Aucun vote sur cette news

Thierry Derez a violé ses obligations légales et fiduciaires d'administrateur en son nom propre de Scor en transmettant à Covéa et ses conseils des informations et documents confidentiels de Scor...

Scor : Thierry Derez et Covéa condamnés par le TC de Paris
Credits Charles Platiau

Scor fait savoir que dans un jugement rendu le 10 novembre, le Tribunal de commerce de Paris a jugé que Thierry Derez a violé ses obligations légales et fiduciaires d'administrateur en son nom propre de Scor (en matière de loyauté, conflit d'intérêts et confidentialité), en transmettant à Covéa et ses conseils des informations et documents confidentiels de Scor dans le dessein de favoriser indûment la préparation et la mise en oeuvre par Covéa d'un projet non-sollicité de prise de contrôle de Scor.

Il a été jugé "que M. Thierry Derez a commis des fautes contractuelles engageant sa responsabilité civile, en violant les engagements qu'il avait contractés à l'égard de Scor SE, en tant qu'administrateur à titre personnel de cette dernière, relatifs au conflit d'intérêts, à la confidentialité et à la loyauté".

Thierry Derez est condamné à payer la somme de 479.376 euros, majorés des intérêts, en réparation du préjudice que ses fautes personnelles ont causé à Scor.

Le Tribunal a également jugé que Covéa SGAM et Covéa Coopérations ont participé et tiré profit en toute connaissance des fautes commises par Thierry Derez, et que la communication publique de leur projet non sollicité de prise de contrôle de Scor a été fautive.
Il a été jugé "que Covéa SGAM et Covéa Coopérations sont tierces complices des fautes commises par M. Derez, en tant qu'administrateur de Scor, consistant en la violation de son obligation de confidentialité des informations communiquées aux membres du conseil d'administration de cette dernière" et "que le communiqué de presse de Covéa du 4 septembre, réitéré le 27 septembre 2018 est constitutif d'une faute délictuelle en tierce complicité, engageant sa responsabilité civile".

Thierry Derez, Covéa SGAM et Covéa Coopérations sont condamnés in solidum à payer la somme de 19.603.191 euros, majorés des intérêts, en réparation du préjudice causé à Scor.

Scor "accueille favorablement la décision du Tribunal de commerce de Paris"

Scor rappelle les autres procédures judiciaires en cours :
- le procès pénal à l'encontre de Thierry Derez et Covéa dans le cadre du projet non-sollicité de prise de contrôle de Scor par Covéa -respectivement pour abus de confiance et recel d'abus de confiance- se tiendra les 5 et 6 juillet 2021 devant le Tribunal correctionnel de Paris.
- le procès civil à l'encontre de Barclays, banque conseil et de financement de Covéa, pour violation grave de la confidentialité et du secret des affaires de Scor, se tiendra du 14 au 23 juin 2021 devant la High Court of Justice de Londres.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/11/2020

Ces résultats interviennent dans un contexte de changements méthodologiques majeurs du référentiel...

Publié le 24/11/2020

Avec ce 16e data center sur son campus du quartier d'Ostende à Francfort, Interxion crée avec Spie un espace supplémentaire axé sur la croissance numérique...

Publié le 24/11/2020

"Anevia nous a fourni un excellent service, ainsi que des produits et une technologie formidables, contribuant significativement à l'expansion et à la croissance de notre activité"...

Publié le 24/11/2020

L'objectif de l'étude rétrospective préliminaire menée par Median Technologies a été de quantifier le pouvoir discriminant entre les stades de fibrose précoce et de fibrose avancée...

Publié le 24/11/2020

Navya conserve la possibilité de suspendre ou de mettre fin à cet accord à tout moment...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne