En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 787.02 PTS
-0.54 %
4 782.0
-0.47 %
SBF 120 PTS
3 808.38
-0.61 %
DAX PTS
10 723.57
-0.60 %
Dowjones PTS
24 388.95
-2.24 %
6 613.28
+0.00 %
1.141
+0.17 %

Scor : Thierry Derez démissionne de ses fonctions d'administrateur

| Boursier | 144 | Aucun vote sur cette news

Cette décision fait suite à l'avis du Haut Comité de Gouvernement d'Entreprise...

Scor : Thierry Derez démissionne de ses fonctions d'administrateur
Credits Scor / Nathalie Oundjian

Scor a été informé, le 13 novembre, de la décision de Thierry Derez de démissionner de ses fonctions d'administrateur de Scor -où il siégeait à titre personnel- à la suite d'un avis du Haut Comité de Gouvernement d'Entreprise indiquant qu'il ne pouvait continuer à occuper cette fonction.

Scor prend acte du fait que "Thierry Derez a enfin tiré les conséquences de la situation de conflit d'intérêts général dans laquelle il se trouvait vis-à-vis de la société, constatée par trois décisions unanimes du Conseil d'administration de Scor les 30 août, 21 septembre et 23 octobre derniers". Le groupe commente encore : "Cette situation, qui perturbait notamment le bon fonctionnement des organes sociaux du Groupe, a amené Scor à demander à Thierry Derez à plusieurs reprises de démissionner de son mandat d'administrateur".

La décision unilatérale de Thierry Derez de se mettre en "retrait temporaire" du Conseil le 27 septembre dernier n'était visée ni par la loi ni par les statuts ou le règlement intérieur du Conseil d'administration de Scor, et n'avait donc aucun fondement ni aucune portée juridiques.

Face au refus de Thierry Derez de tirer toutes les conséquences de cette situation, l'administrateur référent de Scor a saisi le Haut Comité de Gouvernement d'Entreprise (HCGE) le 12 octobre dernier. Dans un avis en date du 30 octobre, le HCGE a confirmé, à tous égards et sans équivoque, la position de Scor. En particulier, le HCGE a confirmé que ni le code Afep-Medef ni le code de commerce n'envisagent la possibilité du retrait temporaire d'un administrateur, dans la mesure où ce dernier serait dans l'impossibilité de respecter simultanément l'obligation d'abstention et celle d'assiduité, qu'il s'exposerait ainsi à un "manquement grave aux règles du Code Afep-Medef", et que, dans ces conditions, celui-ci se devait de "renoncer à son mandat".

Scor rappelle : "En aucun cas Scor n'a mis d'obstacles à l'exercice du mandat de Thierry Derez. La société lui a simplement demandé de tirer les conséquences de la situation de conflit d'intérêts inacceptable dans laquelle il s'est lui-même placé".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

Noxxon Pharma bondit de 22% à 1,84 euro désormais dans un volume fourni ce matin, représentant près de 6% du tour de table, après une pointe à 2,06...

Publié le 10/12/2018

Déclaration des transactions sur actions propres réalisées du 3 au 7 décembre 2018     Paris, le 10 décembre 2018     Présentation agrégée par jour et par…

Publié le 10/12/2018

Eramet chute de plus de 23% à 49,64 euros après avoir atteint 48,12 euros, soit son plus bas niveau depuis juillet 2017, pénalisé par une nouvelle inquiétante. Le groupe minier a constaté des…

Publié le 10/12/2018

Société Générale Corporate & Investment Banking (SG CIB) complète son offre marchés avec l’ouverture d’ici fin 2018, à Paris, d’une capacité de compensation pour compte de tiers sur les…

Publié le 10/12/2018

Suez a indiqué que le fonds activiste Amber Capital lui avait déclaré dimanche qu'il ne détenait que 0,2% de son capital et de ses droits de vote...