En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 309.90 PTS
-3.38 %
5 275.50
-3.96 %
SBF 120 PTS
4 215.94
-3.37 %
DAX PTS
11 890.35
-3.86 %
Dow Jones PTS
24 959.69
-3.13 %
8 246.87
-2.25 %

Scor : jugement favorable High Court of Justice au Royaume-Uni

| Boursier | 120 | Aucun vote sur cette news

Dans un jugement rendu public le 30 janvier 2020, la High Court of Justice de Londres a rejeté la demande de sursis présentée par Barclays, permettant à la procédure de continuer...

Scor : jugement favorable High Court of Justice au Royaume-Uni
Credits Reuters

La High Court of Justice de Londres a rejeté la demande de Barclays visant à obtenir un sursis à statuer de la procédure engagée au Royaume-Uni pour violation de la confidentialité et du secret des affaires de Scor dans le cadre de la proposition non-sollicitée de prise de contrôle de Scor par Covéa.

En 2019, Scor a engagé des actions pénales et en responsabilité civile en France contre Thierry Derez et Covéa ainsi qu'une action en responsabilité civile contre Barclays au Royaume-Uni pour voir sanctionner et réparer les fautes alléguées ayant résulté, entre autres, du détournement, de la transmission et de l'usage illicites de documents et d'informations sensibles et strictement confidentiels de Scor, dont bénéficiait Monsieur Thierry Derez en sa qualité d'administrateur en son nom propre de Scor. Le groupe Scor considère que ces fautes ont été commises dans le dessein de favoriser indûment la préparation et la soumission par Covéa de son projet non sollicité de prise de contrôle de Scor.

Dans la procédure anglaise engagée par Scor contre Barclays pour violation de la confidentialité et du secret des affaires, Scor soutient que Barclays a obtenu de Covéa des informations hautement confidentielles et sensibles de Scor - obtenues par M. Derez en violation de ses obligations en matière de confidentialité et de loyauté envers le Groupe - et exige que Barclays cesse d'utiliser ces documents et les lui remette. Barclays avait sollicité un sursis à statuer dans l'attente de la décision du Tribunal correctionnel de Paris dans la procédure pénale engagée par Scor à l'encontre de Monsieur Thierry Derez et Covéa.

Dans un jugement rendu public le 30 janvier 2020, la High Court of Justice de Londres a rejeté la demande de sursis présentée par Barclays, permettant ainsi à la procédure de continuer.

Le jugement rendu par la High Court of Justice de Londres souligne en effet que la suspension de la procédure au Royaume-Uni aurait causé "un préjudice substantiel à Scor", dans la mesure où le Groupe aurait été "privé de disclosure et potentiellement de témoignages permettant de déterminer l'étendue de toute atteinte à la confidentialité par Barclays, et, de manière plus importante, par Monsieur Derez".

Scor accueille favorablement cette décision et attend avec intérêt les prochaines étapes de la procédure, qui devraient désormais intervenir rapidement. Le procès pénal à l'encontre de Thierry Derez et Covéa dans le cadre de la proposition non sollicitée de prise de contrôle de Scor par Covéa -respectivement pour abus de confiance et recel d'abus de confiance- a été fixé aux 5 et 6 mai 2020 devant le Tribunal correctionnel de Paris. "Le groupe Scor reste pleinement déterminé à faire valoir ses droits", indique le réassureur Scor.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 28/02/2020

Une erreur s'est malencontreusement glissée dans notre précédente dépêche. Les revenus 2019 sont de 68 000 et non 63 000 euros. Suit une version corrigée de l'article. Nanobiotix a publié un…

Publié le 28/02/2020

Nanobiotix a publié un chiffre d'affaires au quatrième trimestre 2019 de 20 000 euros. Les revenus 2019 du spécialiste de la nanomédecine sont de 63 000 euros. La position de trésorerie au 31…

Publié le 28/02/2020

Unibel a publié un chiffre d'affaires de 3,4 milliards d'euros pour l'exercice 2019, en croissance de 2,8%, ou +1% en croissance organique. Selon le groupe, celle-ci aurait été de +2% hors impact…

Publié le 28/02/2020

A la suite de ses récentes publications, le groupe Renault souhaite préciser que le plan d’optimisation, mentionné lors de la publication des résultats annuels 2019, et ayant pour ambition de…

Publié le 28/02/2020

Iliad S.A. annonce avoir finalisé vendredi, conformément à l’accord annoncé le 3 septembre dernier, la mise en œuvre de son partenariat stratégique avec InfraVia (fonds d’infrastructure…