En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 215.85 PTS
+0.38 %
5 210.00
+0.31 %
SBF 120 PTS
4 136.68
+0.39 %
DAX PTS
11 457.70
+0.30 %
Dowjones PTS
26 031.81
+0.70 %
7 090.63
+0.79 %
1.133
+0.00 %

Schneider Electric : du jus après les comptes

| Boursier | 159 | Aucun vote sur cette news

De bonnes surprises sur la croissance et une bonne visibilité sur 2019

Schneider Electric : du jus après les comptes
Credits Reuters

Dans un marché parisien animé par les publications annuelles, Schneider Electric signe la deuxième plus belle performance du CAC40 ce jeudi en matinée, seulement devancé par Legrand, sur un gain de plus de 5% à 67,10 euros. Le titre profite de la divulgation des résultats annuels du spécialiste mondial de la gestion de l'énergie et des automatismes, supérieurs aux attentes sur la plupart des items, tout en rassurant sur les perspectives 2019.

Stratégie payante

Le marché est favorablement surpris par la vigueur de l'activité, qui profite notamment de débouchés solides aux Etats-Unis. Le champion des équipements électriques basse et moyenne tension a généré une croissance organique de 6,6% en 2018 alors qu'elle se limitait à 3,2% en 2017. La performance a même atteint +7,7% en Amérique du Nord.

L'accélération de la dynamique est plus globalement portée par l'exécution de la stratégie d'innovation et d'enrichissement de l'offre et du dispositif commercial, avec plus de services et de logiciels, en direction d'un réseau étendu de partenaires.

Des résultats solides

Le chiffre d'affaires, qui bénéficie aussi de l'intégration dans le périmètre du britannique Aveva et de l'éditeur de logiciels tricolore IGE+XAO, s'est élevé à 25,7 MdsE sur douze mois là où les pronostiqueurs tablaient sur des revenus annuels de 25,6 MdsE. Le résultat net est ressorti proche des attentes à 2,33 MdsE, en hausse de 9%, contre 2,37 MdsE estimés par le consensus.

Les bonnes nouvelles se manifestent également du côté de la rétribution des actionnaires. Fort de ses profits records, un dividende de 2,35 euros est proposé, en augmentation de 7%. Et Schneider Electric annonce simultanément un nouveau programme de rachat d'actions pour un montant compris entre 1,5 et 2 milliards d'euros.

Visibilité à l'honneur

Tout aussi important pour les opérateurs, Schneider Electric manifeste une belle confiance sur son avenir. Nonobstant les incertitudes sur le commerce mondial, le groupe industriel français vise pour 2019 une progression de l'Ebita ajusté comprise entre +4% et +7% sur une base comparable, drivée par une croissance organique comprise entre +3% et +5% et une amélioration organique de la marge d'Ebita ajusté comprise entre 20 et 50 points de base.

Schneider Electric a aussi communiqué sur ses objectifs 2021, en prévoyant à cet horizon une amélioration de la marge d'Ebitda ajusté de 200 points de base (à taux de change constant).

Avis d'analyste

Sur le front des analystes, UBS réitère son avis "neutre" et son objectif de 66 euros sur Schneider Electric, tout en saluant l'ambition sur les prévisions du groupe, qui vont bien au-delà des anticipations du consensus. La moyenne des analystes tablait précédemment sur une croissance organique de seulement 2% en 2019 et sur une progression de la rentabilité de 20 pb d'ici 2021, rappelle le bureau d'analyse. "Nous escomptons des relèvements au sein du consensus prochainement avec un sentiment qui devrait s'améliorer en relation avec la guidance positive et les ambitions sur les marges", conclut le broker helvétique.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2019

Mise à disposition du Document de Référence 2018 (Rapport financier 2018 inclus)       Bezons, 22 février 2019 - Atos, un leader international de la transformation numérique, a…

Publié le 22/02/2019

Balyo annonce que son Conseil d’Administration, réuni ce jour, a décidé de procéder à l’émission d’environ 11,75 millions de Bons de Souscription d’Actions (« BSA ») attribués…

Publié le 22/02/2019

Vallourec annonce la création d'un nouveau Comité spécialisé, chargé d'assister le Conseil de Surveillance dans le suivi des questions de responsabilité sociale, environnementale et sociétale…

Publié le 22/02/2019

Touax a enregistré en 2018 un chiffre d'affaires de 154,5 millions d'euros, en repli de près de 9%. A périmètre et devises constants, il recule de 6,6%. Le chiffre d’affaires locatif annuel…

Publié le 22/02/2019

Au cours de 2018, les produits des activités de Touax s'établissent à 154,5 ME et 158,4 ME à périmètre et devises constants contre 169,7 ME en 2017,...