5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Scania (Volkswagen) sanctionné d'une amende de 880,5 ME dans le cartel des camions

| Boursier | 168 | Aucun vote sur cette news

Le suédois a prévu de faire appel de la sanction de la Commission européenne...

Scania (Volkswagen) sanctionné d'une amende de 880,5 ME dans le cartel des camions
Credits Reuters

Scania, la filiale de Volkswagen, a écopé d'une amende de 880,5 millions d'euros de la Commission européenne, pour un cartel constitué entre 1997 et 2011 avec cinq autres constructeurs de poids lourds européens. Le suédois avait refusé de signer la transaction acceptée par les autres protagonistes, MAN, DAF, Daimler, Iveco et Volvo/Renault, en 2016. "Cette entente a porté préjudice à un très grand nombre de transporteurs routiers en Europe, étant donné que Scania et les autres constructeurs impliqués dans l'entente produisent plus de neuf dixièmes des camions de poids moyen et lourd vendus en Europe", a commenté la Commissaire Margrethe Vestager.

L'entente portait sur une coordination sur les prix de vente, le calendrier relatif à l'introduction des technologies d'émission et la répercussion sur les clients des coûts des technologies d'émission. Scania a d'ores et déjà annoncé qu'elle fera appel de la sanction, en contestant avoir fait partie du cartel sur les prix. Les cinq autres mis en cause avaient accepté de payer 2,93 milliards d'euros en 2016. MAN, qui avait révélé le pot-aux-roses, avait été exonéré d'amende. Daimler avait dû payer 1 MdE, DAF 752,7 ME, Volvo/Renault 670,5 ME et Iveco 494,6 ME.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS