En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 378.44 PTS
+0.63 %
5 378.0
+0.67 %
SBF 120 PTS
4 318.99
+0.72 %
DAX PTS
12 349.98
+1.14 %
Dowjones PTS
25 669.32
+0.00 %
7 377.54
+0.00 %
1.143
-0.07 %

Satellites : SES et Eutelsat grimpent, spéculations dans le secteur

| Boursier | 211 | Aucun vote sur cette news

Dans une actualité porteuse pour le secteur, SES (+2% à 15,9 euros) et Eutelsat (+2,5% à 17,8 euros) poursuivent sur leur lancée en ce début de...

Satellites : SES et Eutelsat grimpent, spéculations dans le secteur
Credits Reuters

Dans une actualité porteuse pour le secteur, SES (+2% à 15,9 euros) et Eutelsat (+2,5% à 17,8 euros) poursuivent sur leur lancée en ce début de semaine. Inmarsat a indiqué avoir reçu une proposition d'achat de l'Américain Echostar Communications et l'avoir rejetée en la jugeant insuffisante. "Après avoir soigneusement examiné la proposition avec ses conseillers, le conseil d'administration a rejeté la proposition au motif qu'elle sous-estimait très significativement Inmarsat et en raison de ses perspectives en tant qu'entreprise indépendante", affirme l'opérateur britannique de satellites. Le groupe a précisé que l'approche d'EchoStar était à un stade précoce et non contraignante et qu'il n'y avait aucune certitude qu'une offre ferme serait présentée.

A première vue, Barclays ne voit "pas de synergies matérielles évidentes" en cas de fusion entre les deux entreprises. Un accord pourrait toutefois apporter une certaine diversification et une plus grande taille aux deux groupes dans une industrie où les acteurs sont relativement petits.

RBC estime pour sa part qu'Inmarsat pourrait être l'objet d'une surenchère. Il cite parmi les candidats potentiels ViaSat, SES et Eutelsat, ainsi que des opérateurs mobiles.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/08/2018

STMICROELECTRONICS constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Call Y987S émis…

Publié le 20/08/2018

Au mois d'Avril 2018, Artprice, Leader mondial de l'information sur le Marché de l'Art et son siège social le Musée d'Art Contemporain L'Organe…

Publié le 20/08/2018

La société américaine de cosmétiques Estee Lauder est attendue en hausse grâce à des résultats meilleurs que prévu. Au quatrième trimestre, clos fin juin, le bénéfice net a atteint 186…

Publié le 20/08/2018

Kering nomme Patrick Pruniaux, actuel Directeur général d'Ulysse Nardin, à la tête de Girard-Perregaux...

Publié le 20/08/2018

Vinci (+0,49% à 82,32 euros) évolue dans le vert à la Bourse de Paris, alors sa filiale Eurovia, spécialisée dans la construction d’infrastructures, vient de réaliser une acquisition aux Etats…