En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 379.65 PTS
+0.00 %
5 373.0
-0.07 %
SBF 120 PTS
4 318.32
-
DAX PTS
12 331.30
-
Dowjones PTS
25 758.69
+0.35 %
7 371.42
+0.00 %
1.153
+0.34 %

Sanofi menacé par BNP Paribas au pied du podium du CAC40

| Boursier | 555 | 2.50 par 2 internautes

Le laboratoire connaît une passe difficile...

Sanofi menacé par BNP Paribas au pied du podium du CAC40
Credits Sanofi / Regeneron

Berenberg a largement taillé dans son objectif de cours sur Sanofi, qui recule de 97 à 81 euros, après une mise à jour de son modèle de valorisation, consécutive à la publication des résultats 2017. Le bureau d'études estime que les chiffres sont faibles, que les prévisions pour 2018 sont décevantes et que les taux de change pourraient encore alourdir la note. La pression reste forte sur la franchise diabète, tandis que la franchise sclérose en plaques peine aussi. Seul Dupixent (eczéma) tire son épingle du jeu, même si les taux de croissance ne sont pas non plus énormes. Pour Berenberg, le principal catalyseur proche aura lieu le 10 mars lors de la présentation des données cardiovasculaires de l'étude Odissey Outcome sur Praluent, mais l'issue est très incertaine.

L'action Sanofi a perdu 30% de sa valeur depuis mai 2017, alors que le consensus 2019 ne s'est ajusté en baisse que de 10% sur le bénéfice par action. L'attrait du PER du dossier s'est donc amélioré, mais pas assez pour que l'analyste passe positif, malgré un objectif qui laisse un certain potentiel sur les cours actuels. Les deux acquisitions lancées coup sur coup par le groupe (Bioverativ, Ablynx) paraissent cher payées. "L'action devrait rester décotée jusqu'à ce que des preuves d'une amélioration des fondamentaux émergent", conclut Berenberg, qui maintient son biais neutre, à "conserver".

Les résultats décevants de Sanofi pourraient faire perdre au laboratoire sa place de quatrième capitalisation française : avec 80 MdsE, il est désormais sous la menace de BNP Paribas (79 MdsE). Cela n'était plus arrivé depuis le premier semestre 2011. En 2015, Sanofi avait même occupé pendant la majeure partie de l'année la position de première capitalisation du CAC40, devant Total.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 2.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/08/2018

Dontnod Entertainment, studio français indépendant de création et de développement de jeux vidéo et SQUARE ENIX ont dévoilé 'LIFE IS STRANGE 2', le...

Publié le 20/08/2018

La levée de fonds de Genkyotex pourrait atteindre 9,225 ME...

Publié le 20/08/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 20/08/2018

Après la nomination en juin dernier de Pierre Pouletty comme président de Cromology, Wendel a annoncé l'arrivée le 27 août prochain de Loïc Derrien au poste de directeur général de Cromology.…

Publié le 20/08/2018

Adocia a annoncé que le tribunal arbitral en charge de la procédure engagée à l’encontre de Eli Lilly & Company a statué en sa faveur en ce qui concerne sa première demande. Il a accordé à…