En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 518.88 PTS
-0.17 %
5 511.00
-0.18 %
SBF 120 PTS
4 343.50
-0.17 %
DAX PTS
12 263.81
-0.62 %
Dowjones PTS
26 719.13
-0.13 %
7 728.78
+0.00 %
1.139
+0.24 %

Sanofi : le futur patron séduit déjà

| Boursier | 324 | 4 par 1 internautes

Le futur patron de Sanofi plaît au marché...

Sanofi : le futur patron séduit déjà
Credits Sanofi Corporate

Le futur patron de Sanofi plaît au marché. En tête du CAC40, le titre du groupe pharmaceutique grimpe de plus de 4% à 78,2 euros. Il faut dire que le laboratoire français a réalisé un très joli coup en choisissant Paul Hudson, actuellement chargé de la division pharmaceutique de Novartis, pour succéder à Olivier Brandicourt au poste de directeur général.

Une solide expérience dans le secteur

Agé de 51 ans, Paul Hudson a passé une décennie chez AstraZeneca avant de rejoindre le groupe suisse en 2016. Il dispose d'une solide réputation dans l'industrie. Sanofi cherchait depuis le 18 mars un successeur à Olivier Brandicourt qui a décidé de prendre sa retraite alors qu'il aurait atteint la limite d'âge fixée à 65 ans en 2021.

Sanofi comptera sur son nouveau patron pour renforcer son portefeuille de traitements, rattraper ses concurrents dans le domaine lucratif des soins contre le cancer et faire face à la pression croissante sur les prix des médicaments aux Etats-Unis.

Un changement culturel pour Sanofi

S'il est trop tôt pour comprendre quels changements Paul Hudson mettra en oeuvre chez Sanofi, ce qui est certain, c'est que son arrivée est un changement culturel pour la société, explique Bryan Garnier. Il apporte un état d'esprit "anglosaxon" associé à une profonde expérience d'entreprise 'lean' (AstraZeneca, puis Novartis). De plus, le courtier pense que cette nouvelle culture pourrait bien s'adapter aux changements que le nouveau directeur financier, Jean-Baptiste de Chatillon, issu de l'industrie automobile, met déjà en place. L'analyste est à l'achat' sur la valeur avec une 'fair value de 92 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/06/2019

Noxxon Pharma reprend 20,8% ce lundi à 0,783 euro dans un volume représentant plus de 3% du tour de table...

Publié le 24/06/2019

Par courrier reçu le 21 juin 2019 par l'AMF, complété par un courrier reçu le 24 juin, la société par actions simplifiée Talence Gestion, agissant...

Publié le 24/06/2019

Le Directoire de Klépierre a décidé le 20 juin dernier de procéder à l’annulation d’environ 2,83 millions d’actions, rachetées entre le 3 juillet et le 25 juillet 2017, dans le cadre du…

Publié le 24/06/2019

L'indice Stoxx européen de l'automobile abandonne 1,4% à la mi-journée, la seule baisse sectorielle marquée du jour...

Publié le 24/06/2019

Offre à 1,50 Euro