En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 213.53 PTS
+0.34 %
5 209.00
+0.29 %
SBF 120 PTS
4 133.91
+0.32 %
DAX PTS
11 468.31
+0.39 %
Dowjones PTS
25 850.63
+0.00 %
7 035.16
-0.38 %
1.133
-0.02 %

Sanofi : le fexinidazole approuvé en République Démocratique du Congo

| Boursier | 32 | Aucun vote sur cette news

La République Démocratique du Congo a délivré une autorisation de mise sur le marché au fexinidazole pour le traitement de la trypanosomiase humaine...

Sanofi : le fexinidazole approuvé en République Démocratique du Congo
Credits Sanofi Corporate

La République Démocratique du Congo a délivré une autorisation de mise sur le marché au fexinidazole pour le traitement de la trypanosomiase humaine africaine ou "maladie du sommeil" causée par le parasite Trypanosoma brucei gambiense, annonce Sanofi ce jour. Cette approbation ouvre la voie à la distribution du fexinidazole, cette année, dans les pays où la maladie du sommeil est endémique, sachant qu'une autre soumission réglementaire est également prévue en Ouganda. La maladie du sommeil est généralement fatale en l'absence de traitement. Transmise par la piqûre d'une mouche tsé-tsé, elle se caractérise par des symptômes neuropsychiatriques comme un comportement agressif, une psychose et des perturbations invalidantes du sommeil, d'où le nom qui a été donné à cette maladie. Environ 65 millions de personnes sont menacées par cette maladie en Afrique subsaharienne.

Le fexinidazole est approuvé en République démocratique du Congo à raison d'une prise par jour pendant 10 jours pour le traitement de la maladie du sommeil causée par le parasite T.b. gambiense (la forme la plus fréquente, qui se retrouve dans les pays d'Afrique de l'Ouest et d'Afrique centrale). Il s'agit surtout du premier traitement entièrement par voie orale qui agit à la fois contre la phase précoce de la maladie et sa deuxième phase, lorsque le parasite a franchi la barrière hématoencéphalique entraînant l'apparition de symptômes neuropsychiatriques. Le fexinidazole pourrait par conséquent éliminer les hospitalisations systématiques des patients.

Le 16 novembre 2018, l'Agence européenne des médicaments (EMA) a rendu un avis scientifique favorable au sujet de la demande de mise sur le marché du fexinidazole, se fondant sur les résultats des essais cliniques menés par la Drugs for Neglected Diseases initiative (DNDi), une organisation de recherche et développement à but non lucratif, et sur le dossier soumis par Sanofi. "Nous sommes impatients de déployer le fexinidazole pour le traitement de première intention de la maladie du sommeil et très heureux que la RDC l'ait approuvé aussi rapidement après l'avis rendu par l'EMA. Cette rapidité d'action traduit l'engagement du gouvernement congolais à travers son Ministère de la santé d'éliminer la THA comme problème de santé publique d'ici 2020", souligne le Dr Nathalie Strub-Wourgaft, Directrice du programme des maladies tropicales négligées de DNDi. "Cela prouve la valeur de la procédure d'évaluation prévue par l'article 58, un mécanisme réglementaire innovant réservé aux nouveaux médicaments destinés exclusivement aux pays hors de l'Union européenne".

Sanofi a soumis le dossier du fexinidazole à l'évaluation de l'Agence européenne des médicaments en décembre 2017, dans le cadre de la procédure qui régit les demandes visées à l'article 58 du règlement européen numéro 726/2004. Aux termes de cette procédure, les pays d'endémie (RDC et Ouganda), ainsi que l'OMS, ont participé à l'évaluation du dossier du fexinidazole, ce qui facilite et pourrait accélérer l'enregistrement du médicament dans les différents pays et sa mise à la disposition des patients.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2019

Pour la cinquième année consécutive...

Publié le 22/02/2019

3ème arrondissement...

Publié le 22/02/2019

Contre la tendance, Eramet enregistre la plus forte baisse de la semaine sur le SBF120 avec une perte qui avoisine les 20%...

Publié le 22/02/2019

Mais une valorisation au rabais

Publié le 22/02/2019

Réseau dédié à la recherche d'amiante...