En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 002.14 PTS
-1.01 %
4 993.00
-1.13 %
SBF 120 PTS
3 998.05
-1.27 %
DAX PTS
11 315.66
-1.81 %
Dowjones PTS
25 317.41
-0.50 %
7 141.21
+0.00 %
1.148
+0.15 %

Sanofi : la FDA approuve Libtayo dans le traitement du carcinome épidermoïde cutané

| Boursier | 236 | Aucun vote sur cette news

La FDA a accordé un examen prioritaire à Libtayo, une procédure réservée aux médicaments qui représentent un progrès significatif en termes de sécurité et d'efficacité....

Sanofi : la FDA approuve Libtayo dans le traitement du carcinome épidermoïde cutané
Credits Regeneron

La Food and Drug Administration (FDA) aux Etats-Unis a approuvé Libtayo (cemiplimab-rwlc) dans le traitement du carcinome épidermoïde cutané (CEC) métastatique ou du CEC localement avancé chez des patients non candidats à une chirurgie ou à une radiothérapie à visée curative. "La décision de la FDA est une excellente nouvelle pour les patients atteints d'un CEC au stade avancé, car ceux-ci ne disposaient auparavant d'aucune option thérapeutique, en plus de n'être plus candidats à une chirurgie ou à une radiothérapie à visée curative", commente le docteur Michael R. Migden, investigateur principal du programme clinique pivot consacré au CEC et Professeur des Départements de Dermatologie et de Chirurgie cervico-faciale du MD Anderson Cancer Center de l'Université du Texas. "Libtayo est une nouvel agent d'immunothérapie important pour les médecins des Etats-Unis et il permettra de répondre à un besoin non satisfait important de cette catégorie de patients".

La FDA a accordé un examen prioritaire à Libtayo, une procédure réservée aux médicaments qui représentent un progrès significatif en termes de sécurité et d'efficacité dans le traitement de maladies graves et lui avait accordé en 2017 la désignation de "Découverte capitale" (Breakthrough Therapy) pour le traitement du CEC au stade avancé. La FDA a créé cette désignation pour accélérer le développement et l'examen des médicaments qui ont le potentiel d'améliorer significativement le traitement de maladies graves ou mortelles.

La posologie recommandée de Libtayo est de 350 mg, administrée par voie intraveineuse pendant 30 minutes toutes les trois semaines, jusqu'à la progression de la maladie ou l'apparition de toxicités inacceptables. Libtayo est proposé en flacon unidose de 350 mg.

Rappelons que Libtayo est un anticorps monoclonal entièrement humain qui cible le récepteur de checkpoint immunitaire PD-1 (récepteur-1 de mort cellulaire programmée). Il est le 1er et le seul médicament approuvé spécifiquement et disponible aux Etats-Unis pour le traitement du CEC au stade avancé.

Le carcinome épidermoïde cutané est le deuxième cancer de la peau le plus fréquent aux États-Unis où il est responsable de près de 7.000 décès annuels. Il représente actuellement environ 20% de tous les cancers cutanés, et l'on s'attend à ce que le nombre de nouveaux cas augmente chaque année. Lorsque le CEC envahit les couches profondes de l'épiderme et les tissus voisins, il est qualifié de cancer localisé au stade avancé. Lorsqu'il se propage à d'autres organes, à distance, il est alors considéré comme métastatique. "Grâce à nos recherches scientifiques, nous avons identifié très tôt le potentiel prometteur de Libtayo dans le traitement du CEC au stade avancé", dit le docteur Israel Lowy, Ph.D., Vice-Président, Développement clinique et Responsable Science translationnelle et Oncologie clinique de Regeneron.

Libtayo sera commercialisé conjointement aux Etats-Unis par Sanofi Genzyme, l'entité commerciale globale Médecine de spécialités de Sanofi, et Regeneron.

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a accepté en avril 2018 d'examiner la demande d'autorisation de mise sur le marché de Libtayo dans l'Union européenne pour le traitement du CEC métastatique ou du CEC localement avancé chez des patients non candidats à une chirurgie. La procédure d'examen de l'EMA devrait prendre fin dans le courant du premier semestre de 2019. Il n'existe pour le moment aucun traitement du CEC au stade avancé approuvé par l'EMA. Des demandes d'approbation devraient être soumises aux autorités de santé d'autres pays dans le courant de 2018.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordre de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2018

Eurofins Scientific gagne désormais 3,4% à 417,8 euros, dans un volume toutefois assez limité...

Publié le 23/10/2018

Orange Business Services et Telespazio, société commune de Leonardo et Thales, annoncent s’unir pour fournir des services de télécommunication par satellite au Ministère des Armées. Les deux…

Publié le 23/10/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 23/10/2018

Un des points faibles historiques d’Atos est revenu le hanter pour la deuxième publication consécutive : la faiblesse de sa croissance organique. Déjà décevante au premier semestre, elle…

Publié le 23/10/2018

Innate Pharma a annoncé la signature d'un accord multi-termes avec AstraZeneca et MedImmune, son bras recherche et développement de molécules...