5 281.29 PTS
+0.27 %
5 274.00
+0.32 %
SBF 120 PTS
4 220.10
+0.28 %
DAX PTS
12 592.35
-0.06 %
Dowjones PTS
22 349.59
-0.04 %
5 932.32
-0.04 %
Nikkei PTS
20 296.45
+0.00 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Sanofi Genzyme et Alnylam présentent des résultats positifs de l'étude de prolongation de phase 2 sur le fitusiran

| Boursier | 136 | Aucun vote sur cette news

Sanofi Genzyme et Alnylam, entreprise de premier plan spécialisée dans les agents thérapeutiques ARNi, annoncent de nouveaux résultats positifs tirés...

Sanofi Genzyme et Alnylam présentent des résultats positifs de l'étude de prolongation de phase 2 sur le fitusiran
Credits Sanofi

Sanofi Genzyme et Alnylam, entreprise de premier plan spécialisée dans les agents thérapeutiques ARNi, annoncent de nouveaux résultats positifs tirés de l'étude de prolongation de phase 2 en ouvert, en cours, qu'elles ont consacrée au fitusiran chez des patients atteints d'hémophilie A et B, avec ou sans inhibiteurs.

Ces résultats ont été présentés dans le cadre d'une communication orale au congrès 2017 de l'International Society on Thrombosis and Haemostasis (ISTH), qui se tient à Berlin du 8 au 13 juillet 2017.

Le fitusiran est un agent thérapeutique expérimental fondé sur l'interférence ARN (ou ARNi) qui cible l'antithrombine (AT) pour le traitement des patients atteints d'hémophilie A et B et permet d'abaisser les concentrations d'AT et de promouvoir une production suffisante de thrombine grâce à l'activation de la cascade de coagulation afin de restaurer l'hémostase et d`empêcher les hémorragies.

Les deux entreprises ont annoncé que les résultats de l'essai clinique de phase 1 ayant démontré un profil de sécurité et de tolérance préliminaire encourageant et des données initiales démontrant que l'administration mensuelle de fitusiran par voie sous-cutanée permet d'abaisser les concentrations d'AT et d'augmenter la production de thrombine chez les patients atteints d'hémophilie A et B sans inhibiteurs, ont été publiés en ligne aujourd'hui et apparaîtront dans le numéro imprimé du 7 septembre 2017 du New England Journal of Medicine.

Les résultats cliniques actualisés de l'étude de prolongation de phase 2 en ouvert consacrée au fitusiran montrent que le profil de sécurité et de tolérance du fitusiran reste encourageant, sans événements thromboemboliques, y compris en cas de co-administration de facteurs de remplacement ou d'agents permettant de court-circuiter l'anomalie dans la cascade de coagulation. La majorité des événements indésirables ont été d'une gravité légère ou modérée et les plus fréquents ont été de légères réactions transitoires au site d'injection. Par ailleurs, l'administration mensuelle de fitusiran par voie sous-cutanée a permis d`obtenir une baisse de l'AT, d'augmenter la production de thrombine et, d'après les résultats d'une analyse exploratoire post-hoc, d'obtenir une réduction du taux de saignement annualisé médian chez les patients avec ou sans inhibiteurs.

Sur la base de ces résultats, Sanofi et Alnylam ont annoncé la semaine dernière le lancement d'un programme de phase 3 dénommé ATLAS consacré au fitusiran chez des patients atteints d'hémophilie A et B avec ou sans inhibiteurs.

L'étude de prolongation de phase 2 en ouvert actuellement consacrée au fitusiran inclut des patients atteints d'hémophilie A (27) et d'hémophilie B (6). Quatorze patients présentent une hémophilie avec inhibiteurs, dont un seul une hémophilie B. Le fitusiran est administré une fois par mois par voie sous-cutanée à une dose fixe de faible volume (moins de 1 ml) de 50 mg (N=13) ou 80 mg (N=20). Tous les résultats datent du 15 juin 2017.

Chez certains patients, le traitement prévu dans le cadre de l'étude de prolongation de phase 2 a duré jusqu'à 20 mois et la durée médiane de leur participation s'est établie à 11 mois. La majorité des événements indésirables ont été d'une gravité légère ou modérée et les plus fréquents, non biologiques, ont pris la forme de réactions légères et transitoires au site d'injection (18% des patients). Un patient a mis un terme à sa participation à l'étude suite à l'élévation asymptomatique de son taux d'alanine aminotransférase (ALAT). Ce patient présentait une infection chronique par le virus de l'hépatite C. Des événements indésirables graves qui pourraient être liés au médicament ont été rapportés chez deux patients : élévation asymptomatique du taux d'ALAT chez un patient porteur d'une infection chronique par le virus de l'hépatite C, et convulsions avec confusion chez un patient ayant des antécédents de convulsions. Des augmentations asymptomatiques du taux d'ALAT supérieures à 3 fois la limite supérieure de la normale (LSN), sans élévation concurrente du taux de bilirubine supérieure à 2 fois la LSN, ont été observées chez 11 patients, tous positifs pour les anticorps anti-hépatite C.

En l'état actuel du suivi, toutes les élévations du taux d'ALAT ont été résolues (N=10) ou sont en passe de l'être (N=1). Aucun événement thromboembolique et aucun signe biologique de formation pathologique de caillot ou de développement d`anticorps dirigés contre le médicament n'ont été signalés.

S'agissant des résultats concernant l'activité clinique du médicament, le traitement par fitusiran a permis d'obtenir une réduction d`environ 80 % de l'AT avec des augmentations correspondantes de la production de thrombine. Les augmentations de la production de thrombine sont restées dans l'extrémité inférieure de la fourchette de valeurs observées chez des volontaires sains normaux.

"Chez certains patients, le traitement par fitusiran a duré jusqu'à 20 mois et les résultats des études cliniques que nous avons présentés au congrès de l'ISTH aujourd'hui sont encourageants et suffisamment prometteurs pour justifier la poursuite de son développement clinique", a déclaré Akin Akinc, Ph.D., Vice-Président d'Alnylam et Directeur Général Fitusiran. "Nous avons annoncé la semaine dernière le lancement de notre programme de phase 3 ATLAS qui permettra d'évaluer la tolérance et l'efficacité du fitusiran et dont nous devrions obtenir les résultats préliminaires dans le courant du deuxième semestre de 2019".

"Avec le traitement mensuel par voie sous-cutanée, nous avons obtenu des résultats de sécurité et de tolérance encourageants et un faible taux de saignement annualisé médian. Ces résultats illustrent le potentiel du fitusiran de devenir un traitement différencié et innovant pour les patients atteints d'hémophilie", a déclaré le docteur Baisong Mei, Ph.D., Chef de Projet Senior Global de Sanofi, Portefeuille Alnylam. "Nous allons désormais nous concentrer sur notre programme de phase 3 ATLAS, qui comporte un ensemble complet d'études centrées sur les besoins non satisfaits des patients atteints d'hémophilie A et B avec ou sans inhibiteurs et qui, si ses résultats sont positifs, justifiera la soumission de demandes d'approbation à l'échelle mondiale pour le fitusiran".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 20/09/2017

Sanofi et Alnylam rapportent les premiers résultats positifs de l'étude de phase 3 APOLLO consacrée au patisiran dans le traitement de la polyneuropathie amyloïde…

Publié le 11/09/2017

A Ghent, Abivax participe à un symposium est dédié aux efforts de recherche dans le domaine du VIH...

Publié le 10/07/2017

Sanofi Genzyme et Alnylam présentent les résultats positifs de l'étude de prolongation de phase 2 en ouvert portant sur le fitusiran, un agent thérapeutique…

Publié le 23/05/2017

Onxeo a reçu la 10ème recommandation unanime du Data Safety Monitoring Board (DSMB), pour la poursuite sans modification de l'étude de phase III de Livatag, ReLive, pour les patients encore…

Publié le 20/03/2017

Cerenis Therapeutics, société biopharmaceutique internationale dédiée à la découverte et au développement de nouvelles thérapies HDL ("bon cholestérol") pour le traitement des maladies…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/09/2017

Le groupe Afone est en phase de réorganisation de ses structures opérationnelles...

Publié le 22/09/2017

Retour d'Assemblée générale...

Publié le 22/09/2017

  DANVERS, Massachusetts, le 22 septembre 2017 (GLOBE NEWSWIRE) - Abiomed, Inc. (NASDAQ : ABMD), fournisseur majeur de technologies innovantes d'assistance et de…

Publié le 22/09/2017

La position de trésorerie nette disponible de Pharmagest Interactive au 30 juin progresse à 69,63 ME...

Publié le 22/09/2017

Le financement de cette acquisition est assuré par des lignes de crédit spécifiques accordées par le pool bancaire de Trigano....

CONTENUS SPONSORISÉS