5 399.09 PTS
-
5 408.00
+0.45 %
SBF 120 PTS
4 303.54
-
DAX PTS
13 153.70
-
Dowjones PTS
24 329.16
+0.49 %
6 344.57
+0.45 %
Nikkei PTS
22 855.70
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Sanofi et Alnylam vont pouvoir déposer une AMM de patisiran

| Boursier | 110 | Aucun vote sur cette news

La phase III est couronnée de succès...

Sanofi et Alnylam vont pouvoir déposer une AMM de patisiran
Credits Sanofi Corporate

L'étude de phase III du candidat-médicament patisiran, un agent thérapeutique ARNi expérimental développé pour traiter la polyneuropathie amyloïde familiale à la transthyrétine, a atteint son but, ont révélé Sanofi et Alnylam. Les deux laboratoires ont précisé que l'étude baptisée APOLLO a permis d'obtenir de bons résultats sur le critère principal et la totalité des critères secondaires. Le profil global de sécurité a quant à lui "été encourageant".

Les données permettent à Alnylam d'envisager le dépôt de demande de nouveau médicament fin 2017 et une demande d'autorisation de mise sur le marché peu de temps après. Sanofi Genzyme prépare actuellement les dossiers réglementaires relatifs au patisiran pour le Japon, le Brésil et d'autres pays. Leur soumission devrait débuter dans le courant du premier semestre de 2018. Si ce produit est approuvé, Alnylam commercialisera le patisiran aux États-Unis, au Canada et en Europe occidentale et Sanofi Genzyme dans le reste du monde. Les résultats complets, y compris les données de l'analyse exploratoire d'un sous-groupe de patients présentant des atteintes cardiaques, seront présentés au premier congrès européen consacré aux neuropathies amyloïdes familiales à la transthyrétine qui réunira des patients et des médecins à Paris, en France, le 2 novembre 2017. L'étude APOLLO se poursuit, la majorité des patients éligibles ayant été transférés dans une étude d'extension en ouvert.

Sanofi et Alnylam ont scellé en alliance en 2005, renforcée en 2014 dans les thérapies fondées sur l'interférence ARN (ARNi), une classe potentiellement nouvelle de médicaments innovants pour les patients atteints de maladies rares. L'action Alnylam avait lourdement chuté le 7 septembre dernier après l'annonce de la suspension des essais de phase II avec fitusiran, après le décès d'un patient. Fitusiran est un autre traitement développé avec l'appui de Sanofi. Le laboratoire français détient d'ailleurs 11,51% du capital de l'américain.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/12/2017

Le gouvernement aurait sélectionné la banque américaine Bank of America-Merrill Lynch pour préparer une cession de titres Aéroports de Paris, selon le site internet du 'Figaro'.

Publié le 08/12/2017

Ces nouvelles cessions s'ajoutent aux 949 ME (601 ME pdg) de ventes déjà sécurisées depuis le début de l'année...

Publié le 08/12/2017

Un communiqué du 13 octobre avait annoncé le dépôt d'une plainte par Colas Rail...

Publié le 08/12/2017

La journée a permis également de mettre en avant l'intense activité des équipes d'Eurazeo ces derniers mois en matière d'investissement et de recherche de croissance...

Publié le 08/12/2017

Genfit réalise un apport complémentaire de 250 kE au contrat de liquidité...

CONTENUS SPONSORISÉS