Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 638.46 PTS
-
6 629.00
-0.95 %
SBF 120 PTS
5 202.01
-
DAX PTS
15 531.75
-
Dow Jones PTS
34 798.00
+0.1 %
15 329.68
+0.09 %
1.172
+0.01 %

Sanofi : arrêt prématuré de l'essai de phase III de Libtayo en association avec une chimiothérapie dans le cancer du poumon

| Boursier | 612 | 4 par 2 internautes

L'essai de phase III que Sanofi et Regeneron ont consacré à leur inhibiteur de PD-1 Libtayo, en association avec un doublet de chimiothérapie à base...

Sanofi : arrêt prématuré de l'essai de phase III de Libtayo en association avec une chimiothérapie dans le cancer du poumon
Credits Sanofi Corporate

L'essai de phase III que Sanofi et Regeneron ont consacré à leur inhibiteur de PD-1 Libtayo, en association avec un doublet de chimiothérapie à base de platine, a été arrêté prématurément après avoir atteint son critère d'évaluation principal, à savoir la survie globale, chez des patients porteurs d'un cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) au stade avancé. L'ajout de Libtayo à une chimiothérapie a significativement amélioré la survie globale, comparativement à la chimiothérapie seulement, dans le cadre d'un essai dans lequel ont été recrutés des patients atteints d'un CPNPC métastatique ou localement avancé, avec une histologie épidermoïde ou non et quel que soit son niveau d'expression en protéines PD-L1. Ces données devraient former la base des soumissions réglementaires qui seront présentées aux États-Unis et dans l'Union européenne.

"Libtayo en association avec une chimiothérapie a permis de faire passer la survie globale médiane à 22 mois chez des patients porteurs d'un cancer du poumon non à petites cellules au stade avancé, comparativement à 13 mois pour la chimiothérapie seulement", a indiqué le docteur Miranda Gogishvili, oncologue au High Technology Medical Center de la Clinique universitaire de Tbilisi, en Géorgie, et investigateur de l'essai. "Il importe de noter que cet essai de phase III a inclus des patients dont les tumeurs présentaient des caractéristiques compliquant leur traitement, ainsi que des patients atteints d'un cancer localement avancé. Ces données enrichissent le corpus croissant de preuves attestant de l'intérêt de Libtayo pour le traitement du cancer de poumon non à petites cellules au stade avancé, et s'ajoutent aux résultats pivots obtenus en monothérapie dans le traitement de tumeurs exprimant un taux élevé de protéines PD-L1."

La décision de mettre prématurément un terme à l'essai s'est fondée sur une recommandation d'un Comité indépendant chargé du suivi des données de l'essai, à la suite d'une analyse intermédiaire préspécifiée. Cette première analyse des données initiales de 466 patients a montré que Libtayo en association avec une chimiothérapie a réduit de 29% le risque de décès comparativement à la chimiothérapie seulement (hazard ratio : 0,71 ; intervalle de confiance à 95% : 0,53-0,93; p=0,014). La survie globale médiane s'est établie à 22 mois (IC à 95% : 16 mois jusqu'à une durée non évaluable) pour Libtayo en association avec une chimiothérapie et à 13 mois (IC à 95% : 12 à 16 mois) pour la chimiothérapie seulement. Aucun nouveau signal de sécurité n'a été observé pour Libtayo lors de l'analyse menée par le comité ; des données de sécurité et d'efficacité supplémentaires seront présentées dans le cadre d'un prochain congrès médical.

Le cancer du poumon est la principale cause de décès par cancer dans le monde. En 2020, 2,2 millions de nouveaux cas ont été diagnostiqués dans le monde, dont 225 000 aux États-Unis. Près de 84% de tous les cancers pulmonaires sont des CPNPC dont 75% sont diagnostiqués à un stade avancé. Bien que la monothérapie par inhibiteur de PD-1 ait principalement fait progresser le traitement du CPNPC dont 50 % ou plus des cellules tumorales expriment la protéine PD-L1, approximativement 70% de tous les cas de CPNPC ont moins de 50% de cellules tumorales exprimant cette protéine, ce qui en fait la forme la plus courante à traiter.

L'utilisation de Libtayo en association avec une chimiothérapie dans le traitement du CPNPC au stade avancé est encore expérimentale et aucun organisme de réglementation n'a encore pleinement évalué ses profils de sécurité et d'efficacité dans cette indication.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2021

Voluntis annonce ses résultats du 1er semestre 2021 marqués par un recul des facturations commerciales à 1,5 million d'euros et du chiffre d'affaires...

Publié le 24/09/2021

Selon Plastic Omnium, l'accélération de la crise des semi-conducteurs se traduit désormais par une forte révision de la production automobile mondiale...

Publié le 24/09/2021

Presque toutes les usines fabriquant des chaussures Nike au Vietnam restent fermées par les autorités en raison de la vague de variant delta du Covid-19.

Publié le 24/09/2021

AgroGeneration et European High Growth Opportunities Securitization Fund annoncent aujourd'hui être parvenus à un accord concernant le contrat...

Publié le 24/09/2021

Le Groupe Pharmagest a enregistré une progression de son Chiffre d'Affaires au 30 juin 2021 de 20,49% à 93,90 ME par rapport au 1er semestre 2020,...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne