Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 137.10 PTS
-1.34 %
7 156.50
-1.15 %
SBF 120 PTS
5 476.21
-1.3 %
DAX PTS
15 345.91
-0.84 %
Dow Jones PTS
33 891.02
-0.1 %
12 464.51
-0.87 %
1.072
-0.63 %

Sanofi : Acoziborole, un médicament expérimental oral et à dose unique pourrait permettre d'éliminer la maladie du sommeil en Afrique

| Boursier | 483 | Aucun vote sur cette news

Dans un article publié aujourd'hui dans la revue médicale The Lancet Infectious Diseases, la Drugs for Neglected Diseases initiative (DNDi) et Sanofi...

Sanofi : Acoziborole, un médicament expérimental oral et à dose unique pourrait permettre d'éliminer la maladie du sommeil en Afrique
Credits Sanofi Corporate

Dans un article publié aujourd'hui dans la revue médicale The Lancet Infectious Diseases, la Drugs for Neglected Diseases initiative (DNDi) et Sanofi rapportent avoir observé des taux de succès thérapeutique allant jusqu'à 95% dans le cadre d'une étude de phase II/III portant sur la sécurité et l'efficacité d'une dose unique d'acoziborole, un médicament expérimental qui pourrait transformer le traitement de la maladie du sommeil. Cet essai clinique a été mené par la DNDi et ses partenaires en République démocratique du Congo (RDC) et en Guinée.

Dr Victor Kande, Ancien conseiller expert sur les maladies tropicales négligées auprès du ministère de la Santé de la RDC, investigateur principal de l'essai clinique et auteur principal de l'article paru dans The Lancet, commente : "La maladie du sommeil est une maladie cauchemardesque qui frappe les personnes vivant dans les régions les plus reculées d'Afrique de l'ouest et du centre, où la distance jusqu'à l'hôpital le plus proche se compte parfois en jours. Nous sommes aujourd'hui sur le point de disposer d'un traitement potentiel, à prendre une seule fois en trois comprimés, ce qui serait une véritable révolution pour les médecins et les populations des régions touchées."

Transmise à l'homme par la piqûre d'une mouche tsétsé infectée, la maladie du sommeil est mortelle en l'absence de traitement. La première phase de la maladie se manifeste par des maux de tête ou de la fièvre. La seconde phase débute lorsque le parasite franchit la barrière hémato-encéphalique et envahit le système nerveux central, causant des symptômes neuropsychiatriques comme des troubles du sommeil, une confusion, de la léthargie et des convulsions - puis le décès.

L'élimination de la maladie désormais à portée de main

Le traitement de la maladie du sommeil s'est considérablement amélioré au cours des dix dernières années, grâce aux succès enregistrés par le partenariat qui réunit DNDi, Sanofi, les programmes nationaux de lutte contre la maladie du sommeil de la RDC et de Guinée, l'Organisation mondiale de la Santé, Médecins Sans Frontières (MSF) et d'autres partenaires.

Le nombre de cas de maladie du sommeil signalé ces vingt dernières années a nettement diminué, passant de près de 40.000 cas déclarés en 1998 (auxquels s'ajoutent plus de 300.000 cas non diagnostiqués, selon les estimations), à moins de 1.000 en 2020. Bien qu'il s'agisse là d'une tendance encourageante, la vigilance reste de rigueur car cette maladie peut ressurgir sous la forme de flambées dévastatrices.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
REJOIGNEZ-NOUS LORS DES AVANT LE 6 MARS

Jusqu'à 200€ offerts* sur vos frais de courtage

J'en profite

*Voir conditions de l'offre

REJOIGNEZ-NOUS LORS DES AVANT LE 6 MARS

Jusqu'à 170€ de prime offerte pour toute 1ère adhésion à nos contrats d'assurance vie avant le 6 mars 2023 inclus, avec un versement initial investi à 50 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

J'en profite

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 06/02/2023

Europlasma se désendette et lève des fonds pour saisir de nouvelles opportunités d'investissement...

Publié le 06/02/2023

Spie ICS, filiale française de services numériques du groupe Spie, annonce la nomination de Guillaume Collin (39 ans), au poste de...

Publié le 06/02/2023

Le Conseil d'administration d'Acticor Biotech s'est réuni le 26 janvier, et a coopté Patricia Zilliox pour un mandat de 3 ans...

Publié le 06/02/2023

La régie publicitaire retail du groupe Auchan Fill Up Média, leader français de l'affichage digital extérieur sonore sur distributeurs de...

Publié le 06/02/2023

La tranche B de la BEI est attendue au T2 2023

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/02/2023

Europlasma se désendette et lève des fonds pour saisir de nouvelles opportunités d'investissement...

Publié le 06/02/2023

"Nous sommes convaincus que 2023 sera l'année de la reconquête commerciale pour Vergnet dans le monde"...

Publié le 06/02/2023

Spie ICS, filiale française de services numériques du groupe Spie, annonce la nomination de Guillaume Collin (39 ans), au poste de...

Publié le 06/02/2023

Les opérateurs surveilleront les publications microéconomiques cette semaine avec notamment les bancaires à Paris : BNP, la Société Générale et le Crédit Agricole. Au sein de l'indice CAC40,…

Publié le 06/02/2023

Le CAC40 cash a clôturé la séance en hausse de 0,94 % à 7233,94 dans un volume soutenu de 4,8 MD€ et la semaine sur une hausse de 1,93 %. 

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne