En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 578.21 PTS
+0.10 %
5 581.00
+0.15 %
SBF 120 PTS
4 397.39
+0.17 %
DAX PTS
12 387.34
+0.52 %
Dowjones PTS
27 359.16
+0.10 %
7 966.93
+0.30 %
1.126
+0.01 %

Safran revoit le pilotage opérationnel des activités d'équipements

| Boursier | 422 | 2 par 1 internautes

Safran entend regrouper les activités de son portefeuille pour lesquelles des complémentarités stratégiques et commerciales ont été identifiées afin...

Safran revoit le pilotage opérationnel des activités d'équipements
Credits Reuters

Safran entend regrouper les activités de son portefeuille pour lesquelles des complémentarités stratégiques et commerciales ont été identifiées afin d'augmenter les synergies de l'intégration des activités Aerosystems et Aircraft Interiors - issues de l'acquisition de Zodiac Aerospace. Cette réorganisation opérationnelle et juridique s'accompagne d'un changement de l'information sectorielle qui sera appliqué à compter de la clôture des comptes du premier semestre 2019 lors de leur publication le 5 septembre 2019. Les activités seront désormais regroupées en trois secteurs opérationnels, 'Propulsion aéronautique et spatiale', 'Equipements aéronautiques, Défense et Aerosystems', et enfin 'Aircraft Interiors'. Les perspectives 2019 telles qu'annoncées lors de la publication du CA T1 2019 et le cadre financier pour la période 2018-2022 - présenté au Capital Markets Day de novembre 2018 - ne sont pas modifiés par le changement d'information sectorielle, insiste le groupe.

Les évolutions du pilotage opérationnel ont pour objectif d'accélérer la mise en oeuvre de la stratégie de développement, en particulier dans le domaine de l'avion plus électrique et de la cabine connectée. Elles favorisent la mise en commun des savoir-faire avec le rapprochement des équipes travaillant dans des domaines proches, le développement d'offres nouvelles au service des clients et l'optimisation des coûts. L'évolution de l'organisation reflète les complémentarités identifiées entre les activités.

A partir de la publication des comptes du premier semestre 2019, l'information sectorielle sera constituée de 3 secteurs : Propulsion aéronautique et spatiale ; Equipements aéronautiques, Défense et Aerosystems ; Aircraft Interiors. Cette nouvelle information sectorielle regroupe au sein de trois secteurs des activités homogènes en termes de performance financière, de produits et services ainsi que de catégories de clients, estime le groupe.

Le secteur Propulsion inclut désormais l'activité de Safran Transmission Systems compte tenu de sa relation étroite avec les activités de moteurs. Le nouveau secteur Equipements aéronautiques, Défense et Aerosystems regroupe les anciennes activités d'Equipements aéronautiques de Safran avec une partie des activités Aerosystems issues de Zodiac Aerospace ainsi que les activités de Défense. La prépondérance des activités d'équipements et des clients civils au sein de l'ancien secteur Défense conduit à les rapprocher des activités d'équipementier. Les activités nées de la création de Safran Passenger Solutions sont intégrées au sein du secteur Aircraft Interiors en raison de leur complémentarité avec les activités Cabin et Seats.

La réorganisation opérationnelle et la nouvelle information sectorielle "ne changent pas les objectifs de croissance du chiffre d'affaires, de marge opérationnelle et de génération de cash-flow libre de Safran pour la période 2018-2022 qui intégraient notamment la révision à la hausse des objectifs de synergies (de 200 à 250 ME en 2022)", ajoute le groupe.

Concernant l'effet de la nouvelle organisation sur la marge opérationnelle des secteurs en 2022, les objectifs de marge opérationnelle de la Propulsion aéronautique et spatiale ainsi que d'Aircraft Interiors sont inchangés par rapport au Capital Markets Day (supérieure à 20% pour la Propulsion aéronautique & spatiale, jusqu'à 13% pour Aircraft Interiors). L'objectif de marge opérationnelle du nouveau secteur Equipements aéronautiques, Défense et Aerosystems au-dessus de 14% en 2022 traduit l'intégration des activités de Défense et l'amélioration de l'ensemble des activités présentées lors du Capital Markets Day de novembre.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 2
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/07/2019

Acquisition d'Iroko Partners...

Publié le 15/07/2019

Cette opération pourrait prendre la forme d'un échange d'actifs entre Gecina et la CRPN...

Publié le 15/07/2019

Wedia, partenaire Microsoft depuis 2017, fait bénéficier ses clients de la fiabilité et des qualités du Cloud Azure...

Publié le 15/07/2019

Les besoins prévisionnels du sous-groupe allemand, identifiés pour les années 2020 et 2021, sont estimés à environ 40 ME...

Publié le 15/07/2019

Natixis Wealth Management met en place une nouvelle organisation pour favoriser un fonctionnement plus intégré entre la France, le Luxembourg et la Belgique...