5 526.51 PTS
+0.58 %
5 533.5
+0.75 %
SBF 120 PTS
4 420.31
+0.58 %
DAX PTS
13 434.45
+1.15 %
Dowjones PTS
26 071.72
+0.21 %
6 834.33
+0.34 %
Nikkei PTS
23 808.06
+0.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Safran paie les déboires du programme Silvercrest

| Boursier | 499 | Aucun vote sur cette news

Dassault a tourné le dos au réacteur et a abandonné son programme 5X. Une situation délicate pour Safran...

Safran paie les déboires du programme Silvercrest
Credits Safran / Rudy Burbant

Safran est attaqué en bourse, -2,5% à 85,41 euros pour l'action, après le revers majeur subi avec Dassault Aviation, qui a abandonné son projet Falcon 5X à cause du décalage entre les performances réelles et contractuelles du réacteur Silvercrest. Il y avait de l'eau dans le gaz depuis longtemps sur ce projet, puisque la certification de l'appareil avait déjà été décalée de 2016 à 2020. Mais devant les nouveaux soucis du moteur, Dassault a décidé de stopper les frais sur un programme qui a nécessité plus d'1 milliard d'euros d'investissements. L'avionneur va réutiliser la cabine du 5X pour concevoir un nouvel appareil, opérationnel en 2022, motorisé par P&W Canada.

Safran a précisé avoir provisionné la totalité des pénalités dues à son client au titre de la phase de développement. Le Silvercrest avait aussi été retenu par Cessna pour son Citation Hemisphere, mais la filiale de Textron l'avait abandonné en 2015 en retenant un autre motoriste. L'industriel français avait alors déprécié l'intégralité des actifs incorporels à hauteur de 617 ME pour la partie développement, plus 37 ME additionnels issus d'autres actifs spécifiques engagés sur ce programme. Ces tests de dépréciation avaient été réalisés au 31 décembre 2015. Pour l'anecdote, des objectifs quantitatifs pour le Silvercrest avaient été assignés pour la rémunération variable du directeur général cette année. Il ne devrait pas en voir la couleur.

Le provisionnement des frais de développement ne signifie pas que les choses en resteront là entre Safran et Dassault dans ce dossier, qui a fait perdre beaucoup d'argent à l'avionneur. Mais la proximité des deux groupes dans plusieurs programmes, notamment le Rafale, pourrait permettre de trouver une issue négociée. Les déboires du Silvercrest donnent une image négative du motoriste, alors que la réputation de ses autres programmes est bonne. Elle explique en partie la chute du titre ce matin.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

Dominique Carouge exerçait depuis le 1er janvier 2016 les responsabilités de Directeur Financier Adjoint et de Responsable des Opérations financières et du Contrôle...

Publié le 19/01/2018

COMMUNIQUE DE PRESSE                                                            Paris, le 19 janvier…

Publié le 19/01/2018

    EXEL Industries Société Anonyme au capital de 16 969 750 EUR Siège Social : 54, rue Marcel Paul 51206 Epernay Cedex RCS Epernay n° B 095 550 356…

Publié le 19/01/2018

Une fois converties en actions ordinaires, ces ADP seront admises à la négociation sur le marché Euronext Growth...

Publié le 19/01/2018

Visiativ a finalisé le rachat par Alliativ, société holding détenue par les deux fondateurs dirigeants Laurent Fiard et Christian Donzel, des 450 660 ADP 2012 (Action à Dividende Prioritaire)…

CONTENUS SPONSORISÉS