En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Safran : les actionnaires approuvent massivement la fusion-absorption de Zodiac Aerospace

| Boursier | 413 | Aucun vote sur cette news

"Cette opération de fusion, qui fait suite à la prise de contrôle de Zodiac Aerospace par Safran au 1er trimestre 2018, va permettre à Safran de simplifier et rationaliser la structure du nouveau groupe"...

Safran : les actionnaires approuvent massivement la fusion-absorption de Zodiac Aerospace
Credits Zodiac

L'assemblée générale des actionnaires de Safran s'est réunie le 27 novembre, à l'effet de délibérer essentiellement sur le projet de fusion-absorption de Zodiac Aerospace par Safran. L'ensemble des résolutions soumises aux votes a été adopté.

Suite aux présentations du projet de fusion, et notamment des rapports des commissaires à la fusion concluant à l'équité du rapport d'échange, les actionnaires ont notamment approuvé la fusion-absorption de Zodiac Aerospace par Safran à un taux de 99,88%.

Avec les approbations des Assemblées générales respectives de Safran et Zodiac Aerospace tenues ce jour, l'ensemble des conditions suspensives à la réalisation de cette opération est levé. En conséquence, la fusion sera réalisée le 1er décembre 2018.

Philippe Petitcolin, Directeur général de Safran a déclaré : "Cette opération de fusion, qui fait suite à la prise de contrôle de Zodiac Aerospace par Safran au 1er trimestre 2018, va permettre à Safran de simplifier et rationaliser la structure du nouveau groupe, de réaliser des économies et d'être plus efficace, notamment pour répondre aux attentes de nos clients".

Les actionnaires ont également approuvé une nouvelle autorisation permettant à Safran d'opérer sur ses propres titres à un prix maximum d'achat porté à 140 euros par action.

Lors de sa réunion tenue le même jour, le Conseil d'administration de Safran a pris acte de la démission de l'administrateur représentant de l'Etat, Lucie Muniesa, appelée à d'autres fonctions.

A cette occasion, le Conseil d'administration tient à remercier Lucie Muniesa pour sa contribution à ses travaux depuis 2016. Le nouveau représentant de l'Etat au sein du Conseil d'administration sera nommé par arrêté ministériel à venir.

Par ailleurs, Vincent Imbert (administrateur nommé par l'Assemblée générale en 2015 sur proposition de l'Etat) a également été nommé à titre provisoire membre du Comité d'Audit et des risques et membre du Comité des nominations et des rémunérations, positions que Lucie Muniesa occupait également. Vincent Imbert occupera ces fonctions jusqu'à la désignation du nouveau représentant de l'Etat ; lequel rejoindra ces deux comités à compter de sa désignation.

A l'occasion de cette même réunion, le Conseil d'administration a décidé d'annuler 11.402.884 actions auto-détenues (soit une réduction du capital de Safran de 2.208.576,80 euros). Ces actions avaient été acquises par Safran dans le cadre de ses programmes de rachat d'actions et affectées à l'objectif d'annulation. La mise en oeuvre de cette annulation d'actions interviendra postérieurement à la réalisation de la fusion approuvée par l'assemblée du 27 novembre.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...